AccueilImmobilierLe festival aura sa boîte de jazz

marseille jazz des cinq continents Le festival aura sa boîte de jazz

Un peu parti, pas du tout naze, le futur Comptoir du jazz va être aménagé dans l'ancien Claridge de la Canebière, à Marseille.
Le festival aura sa boîte de jazz
J. P. Pierrat

Immobilier Publié le ,

Renouer avec une tradition très présente de la musique sur la plus connue des artères de Marseille, ce qui n'est plus vraiment le cas aujourd'hui, en revanche, c'est ce que s'apprête à faire le festival Marseille jazz des cinq continents en s'installant dans les murs d'un des plus vieux bars musicaux de La Canebière. Pour son vingtième anniversaire, le petit festival de jazz crée en 2000 et devenu grand depuis, s'est vu offrir en effet par la métropole Aix-Marseille-Provence et le Département des Bouches-du-Rhône, la mise à disposition, votée en décembre dernier, de l'ancien immeuble du Claridge, le vieux bar en question fermé depuis des années, au numéro 122 de La Canebière, plus un local adjacent en rez-de-chaussée (au n° 124).


Lire aussi : Premiers noms pour Marseille Jazz des cinq continents


Si les travaux de gros œuvre - dont la maîtrise d'œuvre a été confiée à l'agence Citta Architectes de Marc Monier - ont commencé pour réhabiliter la construction datant du début du siècle dernier, l'aménagement de l'intérieur - confié lui au cabinet Triumvirat Architecture de Marseille -, ne débutera pas avant l'automne pour une livraison prévue début 2021 et une ouverture au public en été, pendant le festival.

Une scène et une atmosphère jazzy

« Ce ne sera pas un club de jazz, ce n'est pas notre métier, précise le directeur du festival, Hughes Kieffer, mais à la fois une adresse et un espace emblématiques pour la diffusion du jazz ainsi que le lieu d'accueil de nos bureaux aux trois étages supérieurs. En rez-de-chaussée, il disposera notamment d'une scène pour des concerts, avec son mur en briquettes rouges dans l'esprit des clubs de jazz mythiques, mais d'une capacité limitée à 50 personnes. On pourra cependant profiter également de l'accès à l'extérieur, sur la Canebière. »

Avec un tel endroit à sa disposition qui pourra accueillir aussi des masters classes, des ateliers musicaux ou encore un artiste résident (un studio est prévu pour), le directeur se réjouit par ailleurs de participer « à la remise en vie » culturelle du haut de La Canebière (le cinéma Artplexe est en construction juste en face). « Ce Comptoir va dynamiser la présence du jazz à Marseille dans une temporalité nouvelle puisqu'il sera ouvert toute l'année », a-t-il encore expliqué lors de la présentation officielle du projet lancé à l'origine il y a quatre ans avec l'acquisition du bâti pour 500 000€. Le gros œuvre est chiffré à 800 000€ et le second œuvre à 480 000€, travaux financés par la métropole et le département, est venue rappeler pour sa part, lors de cette présentation, Martine Vassal, la présidente des deux collectivités.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?