AccueilImmobilierLe Club immobilier Marseille Provence s'offre une vitrine

Le Club immobilier Marseille Provence s'offre une vitrine

Le Club immobilier Marseille Provence a emménagé quai de la Joliette et entend bien faire de cette adresse un lieu d'échanges qui symbolise la dynamique collective de la nouvelle équipe.
Le Club immobilier Marseille Provence s'offre une vitrine
F. Delmonte - Guillaume Béan et Guillaume Pellegrin au 23 quai de la Joliette.

Immobilier Publié le ,

C'est au 23 quai de la Joliette, au rez-de-chaussée d'un immeuble en façade maritime, juste entre le Mucem et le J1, que le Club immobilier Marseille Provence (CIMP) a posé discrètement ses valises en février. « Nous l'avonsseulement présenté aux membres du club en juin. Nous allons réfléchir avec eux à l'aménagement, que nous n'avons pas eu le temps de terminer avec le confinement », confient Guillaume Pellegrin et Guillaume Béan, deux des cinq co-présidents du CIMP. L'inauguration s'organisera à la fin de l'année.

La visite est vite faite : une vitrine en rez-de-chaussée, à l'intérieur un très grand espace, avec belle hauteur sous-plafond. « L'endroit sera certainement modulable afin de l'adapter à nos événements », explique Guillaume Béan. Le CIMP entend faire de sa "Maison" une vitrine, un lieu où les professionnels de l'immobilier et de l'acte de bâtir seront chez eux pour débattre, se retrouver, mais aussi « porter la voix de la profession de façon forte » auprès des décideurs politiques, institutionnels et économiques. « La période va nous obliger à être visible », préviennent les deux co-présidents.

Imaginer l'après Covid-19

Lors du confinement, le CIMP ne s'est pas arrêté. « Nous avons continué à échanger sur la situation, dans un mode "urgence", mais aussi à nous projeter sur l'après et les conséquences possibles sur nos secteurs d'activités », raconte Guillaume Pellegrin. Des groupes de discussions ont été montés sur les réseaux sociaux, pour réfléchir à la ville de demain ou aux évolutions des besoins en bureaux avec le développement du télétravail. « Même s'il est trop tôt pour tirer des conclusions, cette crise va accélérer certaines tendances », avancent-t-ils.

Le club entend susciter des réflexions et les accompagner en y associant par exemple d'autres structures. Une collaboration est mise en place avec Euroméditerranée afin d'échanger régulièrement entre les adhérents du club et l'équipe de l'établissement public d'aménagement. La même démarche a aussi été réalisée avec le Club Marseille Métropole.

Dialogue avec les nouveaux élus

Au moment des élections municipales, le CIMP avait rencontré les différents représentants des listes sur Marseille et Aix-en-Provence « Maintenant que les équipes sont en place, nous entendons être un partenaire des collectivités pour porter des réflexions en matière d'aménagement urbain, de construction de logement ou de bureaux. »

Événementiel

Puis il y a les événements que le CIMP entend lancer ou relancer. Cet été le club participera à Manifesta 13 avec un regard attentif à l'étude pré-biennale réalisée par l'architecte Winy Maas. Le 15 septembre, une soirée sera organisée au consulat du Sénégal pour faire un bilan du voyage à Dakar et tirer des perspectives. En octobre se tiendra la Journée et la Nuit de l'immobilier, qui ne pouvaient pas avoir lieu en juin. Il y aura aussi les Assises de la transition énergétique et bien d'autres événements, en ville ou à la Maison…

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?