AccueilOxygèneLe Cloître, une adresse marseillaise nourrie de générosité et de talents partagés

Le Cloître, une adresse marseillaise nourrie de générosité et de talents partagés

Des concerts, de la gastronomie, des réceptions, des expositions… Le Cloître est, à Marseille, le lieu de tous les rendez-vous. De quoi donner envie d’en savoir un peu plus sur cet endroit pluriel.
Le Cloître, c' est 6 000 m2 de bâtiment remarquable au sein d’un domaine boisé de six hectares, dans le quartier Saint-Jérôme (13e), à Marseille.
D. R. - Le Cloître, c' est 6 000 m2 de bâtiment remarquable au sein d’un domaine boisé de six hectares, dans le quartier Saint-Jérôme (13e), à Marseille.

Oxygène Publié le ,

Jusqu’en 1989, Le Cloître, situé dans le quartier de Saint-Jérôme, à Marseille, abrita la congrégation des Sœurs de la Visitation. C’est à cette date que la fondation des Apprentis d’Auteuil rachète les lieux afin d’y installer des jeunes parmi les plus fragiles, les plus défavorisés. Puis, en 2017, cette même fondation va envisager de revendre le site jusqu’à ce qu’elle lui trouve une nouvelle vocation, dans le cadre d’un partenariat avec différents entrepreneurs. Entreprises et organisations installées sur place, dans 6 000 m2 de bâtiment remarquable au sein d’un domaine boisé de six hectares, ont aujourd’hui pour but de former des jeunes de Marseille aux différents métiers qu’elles représentent : numérique, agriculture urbaine, restauration. Ce parcours unique leur permet d’obtenir des qualifications via l’alternance, tout en contribuant à faire du lieu un pôle à vocation économique et sociale, ouvert à tous. C’est ainsi que le Cloître s’est tourné vers la culture et la gastronomie.

S’ouvrir à tous les publics

Parmi les nombreuses propositions du site, citons la découverte des peintures et dessins des élèves de l’école des Beaux-Arts de Marseille, les œuvres proposées par l’artothèque Antonin Artaud, les photos de Jean-Jacques Bernier (bel hommage à Serge Gainsbourg), des concerts de jazz, des soirées à la bougie avec Candlelight Open Air pour écouter de la musique classique ou autres. Lors des soirées à la bougie, quelque 250 personnes à 20 h 30 et autant à 22 h viennent applaudir, sous les étoiles, les plus doués des professionnels qui interprètent pour eux Armstrong ou Django Reinhardt, Abba ou Vivaldi, Goldman ou Mickael Jackson. Des tapas peuvent être servis sur demande lors de ces soirées.

Les Jardins du Cloître, un restaurant bistronomique et solidaire

Michel Portos aux commandes

Inscrit au guide Michelin avec une assiette, le restaurant (dont l’ardoise se renouvelle tous les 15 jours), bénéficie du savoir-faire de Michel Portos, chef 2 fois étoilé et dirigeant associé. Chaque midi, une cuisine bistronomique, inventive et raffinée est servie aux très nombreux convives. Il est d’ailleurs prudent de réserver.

Sont proposées à la carte des options terre, mer ou végétariennes. Les soirs et les week-ends sont réservés aux groupes, aux dîners d’entreprises et aux réceptions. Déjeuner (ou dîner) dans les jardins du Cloître c’est conjuguer plusieurs plaisirs. Celui de l’assiette tout d’abord, où les saveurs se subliment, celui du lieu ensuite, où seuls les cigales et le vent accompagnent les propos des convives, celui de la découverte enfin d’une sérénité et d’un bien être oubliés. Les légumes, les fruits, les fleurs (comestibles) sont bio et de saison, les viandes et les poissons viennent de petits producteurs locaux, les desserts sont gourmands. Quant au service, il est assuré par les apprentis, efficaces et souriants. L’heure est à la communion. Depuis la terrasse, plus haut, on aperçoit Notre-Dame de la Garde, tandis que la chapelle Saint-Bruno, à l’emplacement de laquelle on raconte que le Chevalier Roze venait fuir la peste qui ravagea Marseille en 1720, se dresse à quelques mètres.

Plus bas, on découvre un parcours d’accro-branches. Des enfants jouent. Le temps semble suspendu…

« Nous recherchons actuellement un second lieu afin de dupliquer notre action, nous confie Arnaud Castagnède, cofondateur et directeur du Cloître, créer un nouveau restaurant, avoir une ferme qui produirait nos propres produits et pas uniquement les micro-pousses de la ferme urbaine actuelle, située en contrebas du domaine. Un espace où recevoir comme nous le faisons déjà, séminaires, réunions, conférences. »

Les rendez-vous de la rentrée

« À la rentrée, nous continuerons à proposer musique et expositions, poursuit le directeur du Cloître. Avec Françoise Aubert, une professionnelle de la culture depuis de nombreuses années, qui organise par ailleurs le festival international du dessin, nous envisageons d’ores et déjà d’exposer les artistes diplômés de l’école des Beaux-Arts de Marseille. Puis, une fois par mois environ, nous accueillerons dès l’automne-hiver des concerts de jazz. »

Le Club C, au-delà d’un club, une marque et un lieu de vie

Avec quelque 160 000 repas solidaires servis pendant le confinement, 15 000 visiteurs accueillis chaque année, 200 jeunes par an en alternance, trois expositions annuelles, de trois à six mois chacune, une centaine de personnes installées au Cloître pour y travailler et 80 jeunes actuellement en formation, les chiffres recueillis sont éloquents et donnent le ton des activités du lieu. « "Le Cloître, faiseurs d’avenirs", c’est ainsi que nous aimons nous définir, conclut Arnaud Castagnède. Nous voulons être un moteur de projets d’insertions professionnelles et permettre au plus grand nombre de jeunes en alternance d’obtenir des qualifications, tout en privilégiant une qualité de vie et d’environnement et en ouvrant nos portes au plus grand nombre. » Pari gagné semble-t-il. Le Cloître avec ses jardins suspendus est aujourd’hui ce lieu dont on se murmure le nom entre "initiés" et où l’on aime se retrouver souvent. Pour les instants gourmands, et pour tous les autres…

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?