AccueilEconomieLe bâtiment, grand vainqueur des prix Stars & Métiers

Le bâtiment, grand vainqueur des prix Stars & Métiers

La 15e édition des prix Stars & Métiers s’est déroulée dans quatre départements de la région. Lors des quatre soirées, seize artisans, dont sept pour le seul secteur du bâtiment, ont été mis à l’honneur dans quatre catégories distinctes.
Les lauréats et les partenaires des pris Stars & Métiers des Bouches-du-Rhône.
D. R. - Les lauréats et les partenaires des pris Stars & Métiers des Bouches-du-Rhône.

Economie Publié le ,

Créés en 2007 pour promouvoir l’excellence, l’audace et l’innovation des artisans, les prix Stars & Métiers récompensent chaque année sur le territoire des chefs d’entreprise passionnés via quatre catégories, à savoir « Innovation », « Responsable », « Exportateur » et « Entrepreneur ». Marquant la reconnaissance de toute une profession, ces prix ont été remis dans la région, plus précisément dans quatre départements, les Bouches-du-Rhône, le Var, le Vaucluse et les Alpes-Maritimes, par la Banque populaire Méditerranée, la Chambre de métiers et de l’artisanat de région Provence-Alpes-Côte d’Azur (CMAR Paca) et la Socama. « Ces prix témoignent du rôle majeur de l’artisanat dans le tissu économique et de son aptitude à évoluer face à un environnement en mutation permanente », souligne Sabine Calba, directrice générale de la Banque populaire Méditerranée.


Ce sont quatre grandes soirées qui ont été, au final, organisées, révélant ainsi 16 lauréats et, dès lors, le poids considérable de l’artisanat dans l’économie régionale. Au 1er janvier 2022, 200 187 entreprises artisanales étaient recensées dans la région, un chiffre en hausse de 8 % en un an.

« Avec 396 entreprises enregistrées pour 10 000 habitants, la région se place sur la 2e marche nationale en termes de densité artisanale », se félicite Yannick Mazette, président de la CMAR Paca.

L’année 2021 a même été une année record avec 30 062 immatriculations dans la région, soit une croissance de 30,9 % en un an !

Ce secteur très dynamique emploie quelque 172 125 salariés (+ 3 % en 2021), soit 13 % des salariés du secteur privé et 9 % des actifs occupés. C’est le bâtiment qui tient le haut du pavé puisqu’il pèse à lui 40 % de l’artisanat régional, avec quelque 80 294 entreprises et plus de 80 000 emplois, notamment dans la maçonnerie ou encore les aménagements et finitions. Il devance les services (36 %), la production (13 %), puis l’alimentation (10 %).

La PME aixoise AEP Travaux, créée en 2017 par Yann-Loïc Esnault, a remporté le Grand Prix Entrepreneur dans les Bouches-du-Rhône. (Crédit : D. R.)

Travaux d’aménagement

C’est donc fort logiquement que la 15e édition des prix Stars & Métiers a récompensé majoritairement des lauréats issus du secteur du bâtiment avec sept prix, contre quatre dans le secteur de l’alimentation, trois dans celui de la production et enfin deux dans celui des services. « Trois entreprises de ce pan d’activité, ADSI, AEP Travaux et Euromair Europe Projection, ont été mises à l’honneur dans les Bouches-du-Rhône », se félicite Daniel Salenc, président de la délégation des Bouches-du-Rhône de la CMAR Paca.

C’est le 6 septembre, à la Friche de la Belle de Mai à Marseille, que le Grand Prix Entrepreneur a été décerné à la PME aixoise AEP Travaux, créée en 2017 par Yann-Loïc Esnault. Cette société, dont l’effectif est de 20 salariés, développe à la fois des activités d’aménagement de bureaux et de second œuvre. Avec un chiffre d’affaires en ascension constante de1,4 M€ en 2018 à 3,2 M€ en 2021, elle prévoit d’atteindre les 5 M€ et d’ouvrir une antenne dans le Var. « Nous souhaitons avant tout continuer la formation des jeunes et l’intégration des personnes plus mûres en reconversion », assure son dirigeant.


Le Grand Prix Exportateur a été attribué à Euromair Europe Projection, une belle PME de 120 salariés située à Rousset, qui s’impose comme le leader français dans le matériel pour la projection, la pulvérisation, le coulage d’enduit, poudre, pâteux et peinture.

« Nous réalisons 43 % de notre chiffre d’affaires à l’export dans 50 pays », précise Patrick Borel, aux côtés de sa fille Caroline, gérante d’Euromair Espagne.

Enfin, ADSI, une TPE spécialisée dans les réseaux d’eau sous-marins, installée à Gémenos, a remporté le Grand Prix Responsable. Cette société à taille humaine, impliquée dans la protection de l’environnement et la préservation des ressources naturelles, a opéré des interventions aboutissant à une économie de stocks d’eau en s’affranchissant de vidanges jadis obligatoires.

Le Jardin des Hespérides, une société de construction paysagère dirigée par Camille Lehmann, a obtenu le Grand Prix Entrepreneur dans le Var. (Crédit : D. R.)

Panneaux photovoltaïques

Dans le Var, Le Jardin des Hespérides, une société de construction paysagère dirigée par Camille Lehmann, a obtenu le Grand Prix Entrepreneur. En forte croissance, cette TPE, située à La Crau, recrute régulièrement des apprentis, dont un a remporté une médaille d’or au concours du Meilleur Apprenti de France (pose domotique de la marque CDVI).

De son côté, Efisun, située à Trans-en-Provence, assure la conception, la réalisation et l’installation de panneaux photovoltaïques. Issus de l’Ecole nationale des ingénieurs de Tarbes (Hautes-Pyrénées), Yvan Guerra et Maxime Rohmer ont créé en 2018 cette start-up qui s’est forgée une belle réputation à l’international, du Portugal au Togo en passant par le Chili. Elle a remporté fort logiquement le Grand Prix Exportateur.


Dans le Vaucluse, Mecaval, basée à Sarrians, a obtenu le Grand Prix Responsable. Depuis plus de quinze ans, cette société de 17 salariés assure une activité de conception sur mesure de pièces et d’ouvrages métalliques dans les secteurs de la mécanique, serrurerie et chaudronnerie.

GEP (Générale d’électricité et de plomberie), TPE installée à Nice et dirigée par Elie Ghanime, a remporté le Grand Prix Innovation dans les Alpes-Maritimes. (Crédit : D. R.)

Enfin, GEP (Générale d’électricité et de plomberie), TPE installée à Nice (Alpes-Maritimes) qui emploie 12 salariés dont deux apprentis, a obtenu le Grand Prix Innovation. Elle entend démocratiser la technique du chemisage.

« Nous réduisons ainsi les coûts des travaux jusqu’à 50 % et limitons leur impact sur l’environnement », confie Elie Ghanime, son dirigeant.

De la bière aux chocolats

Dans le Vaucluse, deux entreprises ont été primées dans le secteur de l’alimentation : la conserverie Guintrand et la chocolaterie Chaloin. La première, située à Carpentras, a obtenu le Grand Prix Export. Cécile Reynier, à la tête de cette TPE de dix salariés, produit des conserves de fruits et légumes issus de terroirs agricoles.

« Nous réalisons 30 % de notre chiffre d’affaires à l’export au sein de l’Europe mais aussi dans les TOM [Territoires d’outre-mer, NDLR] et des pays tiers comme la Suisse, le Japon et la Chine », explique la responsable de cette vieille société familiale qui continue à conquérir de nouveaux pays, et notamment le Danemark, la Norvège et la Finlande.

La seconde, la chocolaterie Chaloin à Puyméras, a obtenu le Grand Prix Entrepreneur. Marc Chaloin est un perfectionniste qui ne cesse jamais de travailler ses produits à la recherche de l’excellence. Ses idées fusent : « Nous désirons aménager des laboratoires et agrandir la boutique pour offrir au client une expérience unique. »

Une mini-cuisine clé en main

Dans les Alpes-Maritimes, le Grand Prix Responsable a été décerné à la Brasserie artisanale de Nice et son gérant Olivier Cautain. Ses bières sont récompensées par le label Initiative remarquable et notamment la médaille d’or du Millésime bio en 2022. Il compte doubler sa production d’ici un an pour pérenniser les emplois, investir pour perfectionner le matériel et livrer des cartons de bière en vélo cargo.

Dans le Var, le Grand Prix Responsable a été remis à Christine Rebuffel, gérante de L’Assistant culinaire/Gourmissime, une TPE de neuf salariés située à Draguignan et Toulon. (Crédit : D. R.)

Dans le département du Var, ce prix a été remis à Christine Rebuffel, gérante de L’Assistant culinaire/Gourmissime, une TPE de neuf salariés située à Draguignan et Toulon. Cette diplômée de plusieurs écoles (Paul Augier et Riviera) propose une cuisine locale, bio, gourmande et équilibrée pour les gourmets comme pour les végétariens, élaborée dans son atelier à Roquebrune-sur-Argens.


Dans le secteur de la production, la menuiserie Hegenbart, basée à Peypin dans les Bouches-du-Rhône, a obtenu le Grand Prix Innovation. Félix Hegenbart et son épouse Charlotte ont créé le concept « Maminicuisine », une petite cuisine fonctionnelle, élégante et transformable, en bois naturel laqué, afin de permettre à leurs propriétaires de la cacher s’ils n’en ont pas besoin.

« Nous proposons un service complet, de la création du projet personnalisé jusqu’à la pose », confie Charlotte.

Installée à Pernes-les Fontaines, dans le Vaucluse, la Marqueterie Corentin Tavernier a également reçu ce prix. Dès la création de son atelier, cet artisan a adopté une démarche innovante afin de faire vivre ce métier rare et minutieux, avec la transformation des techniques traditionnelles. Depuis 2019, il fabrique ses propres outils numériques pour les adapter aux contraintes de son travail.

Installée à Pernes-les Fontaines, la Marqueterie Corentin Tavernier a également reçu le Grand Prix Innovation dans le Vaucluse. (Crédit : D. R.)

Une solution innovante

Dans les Alpes-Maritimes, la Sellerie Motor Yacht a remporté le Grand Prix Exportateur. Créée par Julia Maurice en 2014 à Nice, elle restaure et personnalise rideaux, têtes de lit, canapés et décors muraux, principalement pour des projets en sellerie ou tapisserie d’ameublement dans le domaine du yachting, auprès d’une clientèle internationale (Monaco, Russie, Australie).


Dans le secteur des services, deux entreprises ont été primées. La première, Indewatt/Sunleavs, installée à Toulon, a reçu le Grand Prix Innovation. Fondée par Romain Chayla, elle propose une solution innovante à la portée de tous. Grâce à un capteur associé à Solar Social Club, réseau social entre habitants d’un quartier, elle permet de mieux piloter sa consommation énergétique et de créer du lien entre ses voisins. Cette innovation a été récompensée du prix CES Climate Change Innovator Award 2020, lors du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas (Etats-Unis).

Quant à S2N Propreté et services, implantée à Nice, elle a reçu le Grand Prix Entrepreneur. Cette belle PME de 140 salariés est spécialisée dans l’entretien des locaux professionnels publics et privés. Elle est devenue un groupe leader du secteur tout en gardant une dimension familiale. Le pari est réussi puisque le groupe S2N Propreté et services, gérant trois sociétés, a augmenté son chiffre d’affaires de 1,9 à 2,7 M€ et doublé son effectif en trois ans.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?