AccueilDroit et ChiffreLe barreau de Marseille récompense les projets innovants

Le barreau de Marseille récompense les projets innovants

L’incubateur du barreau de Marseille a organisé sa troisième Legal Pitch Party le 17 juin à la Maison de l’avocat dans le cadre d’une journée dédiée à l’innovation.
Le barreau de Marseille récompense les projets innovants
Barreau de Marseille - Le bâtonnier du barreau de Marseille, Jean-Raphaël Fernandez, est entouré des trois lauréats de la Legal Pitch Party et de l'équipe de l'incubateur.

Droit et Chiffre Publié le ,

"Depuis le lancement de notre incubateur, d’autres ont été créés en France. C’est une très bonne chose. Et j'espère que cela va continuer", lance Jean-Raphaël Fernandez, bâtonnier du barreau de Marseille en ouverture de la Legal Pitch Party du barreau de Marseille. Cette dernière s’est déroulée en présentiel, à la Maison de l’Avocat, le 17 juin après-midi, au cœur d’une journée riche en ateliers pratiques dédiée à l’innovation.

« Les avocats restent des acteurs à part dans le marché du droit »

Le bâtonnier en est convaincu, "parmi les projets qui vont être présentés ce jour, certains vont sortir de terre en rencontrant le succès. Ils vont ainsi contribuer à l’amélioration des conditions de travail de l’avocat". Avant de laisser chaque candidat expliquer et mettre en avant sa société, son projet innovant, il a tenté de diminuer leur stress en insistant sur l’importance de cet exercice de présentation. "C’est un incontournable si on se projette dans un projet innovant. Il est important de savoir se présenter avec un message clair court tonique actif. C’est ça la nouvelle communication."

Améliorer le fonctionnement des cabinets

Dix dossiers ont attiré l’attention de l’équipe de l’incubateur en 2021 et ont donc été sélectionnés pour cette troisième Legal Pitch Party. "Nous avons hâte d’entendre vos idées pour améliorer le fonctionnement de nos cabinets. C'est-à-dire comment gagner en rapidité et efficacité au quotidien, ajoute Jean-Raphaël Fernandez. Nous en avons d'autant plus besoin que nos charges augmentent.

Robin Stuckey, membre de la commission numérique prospective et innovation du barreau, a remercié quant à lui les membres du jury, composé principalement d’entrepreneurs aguerris, spécialistes de l’accompagnement et a rappelé les règles du jeu : cinq minutes de présentation pour chaque candidat suivies de cinq autres minutes pour des questions/réponses à l’initiative du jury. A l'issue de la délibération, trois projets innovants ont été primés, essentiellement sur la teneur du projet mais aussi sur la qualité de la présentation. Registre général, fondé par Franz Vasseur et donc l'objectif est de gérer les registres en ligne, facilement et en toute légalité, notamment via la blockchain, est le gagnant de cette édition. Droits Quotidiens Legal Tech, dirigé par Mélanie Parnot, et Jobexit occupent les deuxième et troisième place.

Particularité cette année, "nous avons décidé de mettre tous les candidats les uns contre les autres, explique Robin Stuckey, et de ne pas créer plusieurs catégories car avec la crise sanitaire, certaines se sont retrouvées avec très peu de dossiers. Or, il est bon d’avoir de la concurrence !"

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?