Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Le barreau de Marseille ouvre une nouvelle « route de la soie »

le - - Droit et Chiffre

Le barreau de Marseille ouvre une nouvelle « route de la soie »
F.Delmonte - Les acteurs de la réunion autour du Consul général de Chine et du bâtonnier Maillet.

En invitant Liying Zhu, le consul général de Chine, le barreau de Marseille confirme sa volonté d'être un acteur important des relations entre Marseille et la Chine.

Quechen, le MIF et demain ? En invitant le 22 janvier Liying Zhu, le consul général de Chine, Geneviève Maillet, le bâtonnier de Marseille entend défricher une « nouvelle route de la soie », pourquoi pas entre la Chine, Marseille et la Californie. En tout cas, le bâtonnier Maillet souhaite placer « la cité phocéenne au carrefour du droit et des échanges ». Cette politique n'est pas nouvelle. Depuis plusieurs mois, le barreau développe ses liens avec la Chine. Il le fait de façon officielle avec le partenariat signé en juin avec le barreau de Canton, entre autres, ou en recevant la Chambre de commerce chinoise en France. De façon plus discrète, plusieurs avocats marseillais entretiennent des liens professionnels forts avec la Chine et des acteurs économiques chinois. Ces derniers sont des partenaires discrets, mais bien présents dans les dossiers qui ont abouti ces derniers temps.

Pour toutes ces raisons et parce qu'elle connaît très bien la Chine, le bâtonnier entend placer le barreau aux avant-postes et ouvrir la route. Pour cela, de petits groupes de travail vont être mis en place. Ils réuniront des avocats et représentants marseillais et chinois. « Un point sera fait d'ici deux mois », a prévenu Geneviève Maillet qui entend avancer vite et prévoit déjà d'autres étapes.

« Encourager ce type de relations »

« Les avocats marseillais sont dynamiques et actifs avec les pays étrangers, dont la Chine. Je veux encourager ce type de relations qui ont été mises en avant lors de la visite d'Emmanuel Macron en Chine », a convenu le consul Liying Zhu. Le barreau de Marseille jouera un rôle pionnier. Cette initiative a été saluée par Didier Parakian, l'adjoint à l'économie de la ville de Marseille. Elle permet de renforcer les projets économiques qui participent au développement du territoire a reconnu l'élu. Bruno Nivière, le président du tribunal de commerce, a également rappelé le rôle joué par cette institution, qui est de « faciliter les échanges et de résoudre les litiges entre les entreprises ».

Si la route de la soie est « sécurisée », le barreau de Marseille espère que de nombreuses entreprises l'emprunteront. Dans un sens ou dans l'autre…




Frédéric DELMONTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide