AccueilEconomieLaurent Ammazini : « Nous désirons coconstruire la vision des Paluds en 2030 »

Laurent Ammazini : « Nous désirons coconstruire la vision des Paluds en 2030 »

L'ASLP des Paluds a organisé le 18 octobre, un petit Dej' sur "La zone ne se transformera pas sans la volonté et l'aide des propriétaires et des exploitants du territoire". Entretien avec Laurent Ammazini, président de la commission Innovation.
Steve Dell'Ova, gérant de Dell Planet Métal à Aubagne et président de l'ASLP Les Paluds, Kevin Polizzi, fondateur d'Unitel Smart Building et repreneur de thecamp et Laurent Ammazini, président de la commission Innovation de l'ASLP Les Paluds.
J.-P. Enaut - Steve Dell'Ova, gérant de Dell Planet Métal à Aubagne et président de l'ASLP Les Paluds, Kevin Polizzi, fondateur d'Unitel Smart Building et repreneur de thecamp et Laurent Ammazini, président de la commission Innovation de l'ASLP Les Paluds.

Economie Publié le , Propos recueillis par Jean-Pierre ENAUT

Les Nouvelles Publications : Vous avez établi un diagnostic sur la zone des Paluds. Quelle est votre analyse?

Laurent Ammazini :Cela n'a échappé à personne. La zone industrielle des Paluds est bourrée de qualités. Elle bénéficie d'une grande richesse d'entreprises, d'une situation exceptionnelle entre Marseille et Toulon, d’un très bel environnement avec les collines qui nous entourent et d’une grande offre de commerces. Mais elle a l'âge de ses artères ! Cette zone vieillissante manque d'harmonie, de végétalisation, recèle des bâtiments anciens et les mesures environnementales et énergétiques vont être de plus en plus contraignantes. Si on ne fait rien, elle continuera son déclin alors que de nouvelles zones avec de beaux bâtiments modernes poussent tout autour. Notre volonté au sein de l'équipe présidée par Steve Dell'Ova est d'œuvrer pour que la zone industrielle des Paluds continue à se développer, à renforcer son attractivité. Nous désirons tout d'abord améliorer l'existant, créer un véritable lieu de vie, travailler sur la performance des bâtiments. Aussi, notre objectif est d'initier un grand projet de transformation de la zone, de coconstruire avec l'ensemble des acteurs concernés une zone dans laquelle on a envie de se rendre. L'enjeu est pour nous de réveiller la belle endormie !

Votre ambition est d'aller de la ZI (Zone Industrielle) à la Smart ZI. Qu'est ce que cela signifie pour vous ?

L’idée est de s’inspirer du concept de Smart City qui s'inscrit dans une volonté partagée unanimement de mieux vivre la ville pour les personnes qui y vivent, qui y travaillent et qui la visitent, et ce durablement. Nous désirons apporter des réponses de bon sens mais aussi technologiques quand c’est pertinent, aux différentes contraintes grandissantes (transport, pollution, insécurité, logement, emploi, énergie). La création d'une Smart ZI implique que nous devons la coconstruire ensemble, que nous sommes tous concernés, à la fois les propriétaires fonciers, les exploitants, les collaborateurs, les clients et les collectivités. Les transports représentent un vrai sujet. Nous souhaitons une zone où l'on circule facilement, où l'on se déplace en sécurité, et pourquoi pas avec une cartographie des bornes de recharge. D'ores et déjà, le projet métropolitain de Bus à Haut Niveau de Service avec des départs toutes les 10 minutes qui reliera le centre-ville d'Aubagne à Gémenos avec 12 arrêts va permettre de désengorger les routes avec un transport collectif et de limiter les goulots d'étranglement.

Pour autant, ce n'est pas suffisant. L'exemple de Quanta réalisé par Kevin Polizzi est inspirant à vos yeux ?

La mobilité a un impact direct sur le développement économique. Nous savons, d'après les études réalisées il y a cinq ans, qu'il y aura plus de 200 000 habitants, plus de 100 000 emplois en 2030 mais aussi +81 % de déplacements en voiture et +220 % d'énergie électrique requise. Les enjeux sont de repenser la mobilité durable, d'amoindrir le montant des investissements, d'optimiser les délais de redéploiement, de créer des services permettant à la ville d'être compétitive. Aujourd’hui, si vous voulez recruter les meilleurs collaborateurs, ils ne doivent pas mettre plus de 30 minutes pour se rendre sur leur lieu de travail. C’est pourquoi nous avons souhaité faire intervenir Kevin Polizzi pour qu’il présente sa vision métropolitaine avec son projet central Theodora et tous les différents bâtiments satellites qui maillent le territoire. Cette architecture permet ainsi à quelqu’un habitant Marseille Ouest ou Peypin de se rendre chez Quanta Marseille en moins de 30 minutes. C'est une vision très inspirante pour les chefs d’entreprise et pour les collectivités. La mutualisation des infrastructures est une des clés.

Quelles sont les actions que vous allez initier ?

Pour passer d’une ZI à une Smart ZI, nous prévoyons plusieurs initiatives. Tour d’abord un plan de communication adapté à Paluds2030, l’objectif est d’indiquer au plus grand nombre qu’Aubagne c’est les santons, mais c’est aussi l’innovation ! Et dans ce cadre, la ZI des Paluds est ouverte à recevoir toutes start-up à venir tester leur prototypes innovants sur la zone ou à s’y implanter. Ensuite, nous allons monter des groupes de travail avec les entreprises de la zone pour définir la ZI idéale en 2030. Nous avons aussi un programme de sensibilisation pour les entrepreneurs avec des visites de bâtiments intelligents comme Quanta, thecamp, Provence Car Center et des ateliers de sensibilisation à la transformation digitale. Aussi, des partenariats sont prévus avec Medinsoft et avec des écoles formant à la domotique. La Smart ZI aura besoin de faire transiter les données récoltées par les différents types de capteurs qui pourront être installés (pollution, qualité de l’air, bouchons en temps réel). Aussi, nous installerons une antenne spécifique au coeur de la zone qui constituera la première brique du réseau de data.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?