AccueilEconomieLa Villa Med, point d'ancrage en Méditerranée

La Villa Med, point d'ancrage en Méditerranée

Le 11 février dernier, la Villa Méditerranée a présenté son bilan pour les deux années écoulées, ainsi que ses projets 2015. L'occasion pour Michel Vauzelle, président de Région, de passer la main à Serge Telle, directeur général du GIP Avitem, désormais gestionnaire du site
La Villa Med, point d'ancrage en Méditerranée

Economie Publié le ,

Ouverte en avril 2013, la Villa Méditerranée égrène depuis deux ans ses conférences, colloques et rencontres citoyennes, au service de la coopération méditerranéenne. Perçue à tort comme un musée, la voisine de l'iconique Mucem serait plutôt, selon la formule du président de Région, « le musée du futur ».

Afin que cet outil devienne un « véritable organe mutualisé », la gestion de la Villa Med a été transférée depuis le 1er janvier au Groupement d'intérêt public (GIP) Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem). Un groupement créé en 2011 par l'Etat, la Région et autres collectivités territoriales. Preuve en est que la mission de la Villa est souvent méconnue du grand public, un centre de ressources sera bientôt ouvert par l'Avitem, afin de mieux communiquer autour de ses activités en matière de coopération méditerranéenne.

Un navire amiral

Devant un amphithéâtre comble, tous les invités et témoins sont revenus sur le « parti pris visionnaire » de la Région, bien avant que le monde ne connaisse les printemps arabes et autres bouleversements géopolitiques. « Ce rendez-vous », souligne le journaliste Olivier Mazerolle, « représente une seconde voie, formalisant le changement de statut juridique, mais il est bien plus intéressant de savoir ce que l'on va y faire, de dresser en quelque sorte une ligne éditoriale de la Villa Méditerranée ». Pour l'instant, une soixantaine de rendez-vous émailleront les mois à venir, mais il n'est pas exclu que d'autres se greffent au fil des semaines.

Présent à la tribune, Nicolas Galey, délégué interministériel à la Méditerranée, souligne que « ce lieu représente la communauté de ces enjeux et en fait ainsi un lieu de symboles que je vais m'efforcer de promouvoir, afin que de nombreux colloques se passent ici, à Marseille ».

Une vision partagée par Bernard Morel, vice-président de la Région Paca, président de l'Etablissement public Euromed. « La Villa Méditerranée incarne un lieu d'échange, offrant ainsi un point d'appui essentiel au service de cette zone géographique. Qu'il s'agisse de jeunesse, d'emploi, de citoyenneté ou d'environnement, l'ensemble de ces sujets nous concernent tous. » Un plateau a permis ensuite de prendre le pouls de la programmation à venir, grâce à la mise en lumière de plusieurs temps forts très attendus. Le message se voulait clair : si la Villa se place en interlocuteur privilégié de la question méditerranéenne, elle souhaite également, plus que jamais sans doute, aller à la rencontre de tous les publics.

Les chiffres clés

155 manifestations accueillies depuis son ouverture en 2013 dont le 1er sommet des présidents des parlements nationaux de l'Union pour la Méditerranée, le forum des autorités locales et régionales de la Méditerranée, la semaine économique de la Méditerranée (3.000 participants en deux éditions), une grande conférence sur la santé des jeunes, une rencontre ministérielle du Dialogue 5+5 éducation et formation professionnelle

4 grandes expositions thématiques

465.853 visiteurs

185.000 visites sur le site

640.000 pages vues

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?