Fermer la publicité

La solution digitale Shop in Sud boostée par la crise du Covid-19

le - - Economie

La solution digitale Shop in Sud boostée par la crise du Covid-19
D.R. - La présidente de FC13 se félicite de la prise de conscience générale des commerçants face à la nécessité vitale d'accélérer leur mutation digitale.

Lancée par Fédération commerce en 13, et sa présidente Audrey Lucchinacci, l'année dernière, Shop in Sud a enfin trouvé un écho réel auprès des commerçants.

« Ça faisait deux ans que nous travaillions sur Shop in Sud, une solution numérique globale pour accompagner nos 6 200 adhérents dans leur transition digitale », explique Audrey Lucchinacci, présidente de la Fédération commerce en 13 (FC13). « Nous l'avons lancée il y a un an, mais c'est vrai que nous n'avons pas trouvé un écho massif dans le quotidien déjà surchargé des commerçants. Tout a changé avec la crise ! Ils ont compris les enjeux de Shop in Sud et c'est devenu une urgence pour tous. ​» Beaucoup de commerçants se sont en effet aperçus qu'ils n'avaient, par exemple, aucun fichier client. Impossible pour eux alors d'entrer en contact avec leurs fidèles consommateurs pendant les deux mois de confinement.

Certains ont mis en place un système de livraison durant cette période, mais là aussi, Shop in Sud leur propose de « mutualiser les livraisons par secteur, quartier, par rue. Aujourd'hui, chaque client attend des boutiques plus de services et à la fédération, tout est prêt pour les aider ». « La construction d'une "marketplace" est devenue absolument nécessaire pour proposer des alternatives crédibles et locales aux géants américains. Un système totalement connecté au e-commerce doit être mis en place dans les plus brefs délais », complète-t-elle.

Une mauvaise nouvelle

Quant à la date des soldes, connue depuis le 2 juin dernier, elle ne satisfait pas du tout la présidente de la FCE13, avant tout commerçante : « Proposer des soldes du 15 juillet au 11 août c'est bien trop tôt ! Dans le Sud, on mise sur le tourisme et donc, vendre à perte nos stocks, en plein période estivale après des semaines de chiffre d'affaires au point mort, c'est une très mauvaise nouvelle pour le petit commerce », se désole-t-elle. Pour l'heure, les dates des soldes des Alpes-Maritimes et de la Corse ne sont pas encore connues.




Alexandra Zilbermann
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer