AccueilEconomieLa reprise est là pour Vacances bleues

La reprise est là pour Vacances bleues

Créé en 1971 à Marseille, le groupe Vacances Bleues a présenté la semaine dernière son bilan « covid » et livre pour l’année des perspectives plutôt positives.
La reprise est là pour Vacances bleues
D.R. - L’hôtel Delcloy*** à Saint-Jean-Cap-Ferrat surplombe la mythique Baie des Fourmis.

Economie Publié le ,

Le directeur du développement commercial et marketing du groupe Vacances bleues, Franck Noël, a bien sûr parlé d’une année 2020 « compliquée ». Les chiffres sont là : 40 M€ de chiffre d’affaires en 2020, contre 80 M€ en 2019. Cette année, le groupe devrait toutefois atteindre les 45 M€. « Nous sommes heureux d’avoir constaté que nos clients répondent présents depuis la réouverture, nous dit-il. Nous attendons un mois d’août avec un taux d’occupation supérieur à 80 % ! ». Juillet n’est pas en reste avec, à ce jour, environ 70 % de taux d’occupation, « soit deux fois plus que l’année dernière à la même date ».

La rentrée s’annonce tout aussi radieuse, avec des réservations supérieures à 2019 à la même période. « En un mois, nous avons eu une reprise fulgurante, avec un nombre d’appels record en une journée, de l’ordre de 2 000. Pendant trois semaines, nous en avons même reçu un millier, contre 750 habituellement sur cette durée », se félicite le membre du directoire. Bien sûr, la clientèle étrangère n’est pas encore au rendez-vous. En revanche, la famille est « sur-représentée », tandis que la clientèle « business » promet une rentrée « supérieure à la normale ». De bonnes nouvelles qui ne risquent pas d’entacher cette année festive pour le groupe, puisqu’il fête ses 50 ans.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?