Fermer la publicité

La région Paca parmi les plus touchées par la baisse des immatriculations d'entreprises

le - - Economie

La région Paca parmi les plus touchées par la baisse des immatriculations d'entreprises
AdobeStock - Du 16 mars au 30 avril, le nombre d'immatriculations d'entreprises a baissé de 60 % par rapport à la même période en 2019.

Selon une étude réalisée par les Conseil national des greffiers des tribunaux de commerce, en Provence-Alpes-Côte d'Azur les immatriculations d'entreprises ont baissé de 60 % entre le 16 mars et le 30 avril par rapport à l'année précédente.

Après l'Occitanie, Paca est la seconde région de France qui a connu la plus forte baisse des immatriculations d'entreprises entre le 16 mars et le 30 avril. Cette chute est de 60 % (contre 60,8 % pour l'Occitanie et 58,5% pour le Grand Est) par rapport à la même période en 2019. Un chiffre au-dessus de la moyenne nationale qui affiche une baisse de 54,3 %, soit 27 068 immatriculations en moins.

C'est ce qu'il ressort du Baromètre national des entreprises réalisé par le Conseil national des greffiers des tribunaux de commerce (CNGTC) avec l'aide de Xerfi - I+C à partir de chiffres issus des greffes des tribunaux de commerce. Malgré la crise liée au Covid-19, ces derniers ont continué leur activité, en s'organisant, comme cela a été le cas notamment à Marseille.

Chute dans les services et l'hôtellerie-restauration

Le Conseil national des greffiers des tribunaux de commerce souligne que « la spécialisation des régions dans des secteurs plus ou moins touchés devrait jouer un rôle prépondérant quant aux pertes d'activités enregistrées localement ».

Ainsi, la situation en Provence-Alpes-Côte d'Azur peut s'expliquer par la place occupée par le tourisme, les services et la construction dans l'économie. En effet, cette même étude souligne que le secteur de l'hébergement et la restauration a connu en France « une chute de 77 % du nombre de créations d'entreprises ». Les services ont été lourdement touchés avec un « plongeon de 70 % sur les créations d'entreprises sur cette période ».

Pour comprendre cette chute des immatriculations, on peut aussi se référer au communiqué du 20 avril de l'Observation partenariale de la conjoncture en Paca. « L'économie régionale en Paca a été réduite de 50 % en mars » alors que la baisse était de 35% au niveau national. « Cette tendance s'explique par un tissu régional important de TPE-PME, tourné majoritairement vers les services mais aussi vers la construction, qui connaît un arrêt quasi-total de toute activité », est-il écrit dans cette enquête.

Attention aux défaillances

Dans son document du 11 mai, le CNGTC explique que « l'indicateur des entreprises en difficultés sera crucial à observer post-confinement, en particulier lors de la sortie progressive de plus de la moitié de salariés du secteur privé placés en chômage partiel et plus largement de l'ensemble des dispositifs mis en place par l'Etat et les autre acteurs publics ». Et les greffiers d'avertir : « Des défaillances d'entreprises sont à anticiper dans les prochains mois d'autant que les séquelles laissées par cette crise sanitaire inédite sur le tissu productif français risques d'être longues et profondes. »




Frédéric DELMONTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer