AccueilEconomieLa Méditerranée terre d'export pour la CCI International Paca

La Méditerranée terre d'export pour la CCI International Paca

Les pays de la rive sud de la Méditerranée se présentent comme une terre d'opportunités pour les entreprises de la région qui visent l'export. C'est le pari de la CCI International Paca.
La Méditerranée terre d'export pour la CCI International Paca
Photo archives - Selon une étude de la CCI International : "Les pays du voisinage méditerranéen absorbent 36% des exportations de Paca »

Economie Publié le ,

« Les liens historiques et de proximité géographique ont fait de la Méditerranée le terrain de jeu privilégié des entreprises de la région Paca ». Jean-Daniel Beurnier, le président de la commission CCI International Paca ne lance pas de phrase en l’air. Ce dernier s’appuie sur des chiffres, communiqués à l’occasion d’une conférence de presse : « en 2014, les exportations régionales ont été absorbées par les pays méditerranéens ». Selon la Direccte* Paca, « les pays du voisinage méditerranéen absorbent 36% des exportations de Paca ». L’Algérie et la Turquie « figurent d’ailleurs parmi les 10 meilleurs clients des entreprises de Paca et représentaient à elles seules 7,5% des exportations en 2014 ».

Il est à noter que les entreprises de Paca se tournent plus facilement vers la Méditerranée pour exporter que les entreprises du reste de la France. La proximité culturelle et géographique y jouant un grand rôle.

Qui exporte ?

Et contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas seulement les grands groupes qui exportent. En Paca, « 60% des entreprises exportatrices ont moins de 10 salariés et représentent ¼ du CA de l’export régional », soit 2,9 milliards d’euros.

Pour aller à l’international, les PME préfèrent être accompagnées : « 48% des exportateurs réguliers utilisent des services d’accompagnement à l’export ».

Il est à noter que « seulement 10% des entreprises exportatrices de Paca ont une implantation à l’étranger ».

Où partent les exportations ?

Logiquement, la zone euro « reste le marché principal pour les exportateurs de Paca » ; Italie et Espagne sont en tête. Le Maghreb, ensuite, « cité par 15% des répondants, tandis que le Moyen-Orient concerne 7% d’entre eux et l’Afrique francophone 15% ». A souligner, l’attrait du Maghreb qui « reste une destination à prospecter ».

Pourquoi exporter ?

Face à une France et une zone euro à la croissance faible, le Sud de la Méditerranée et surtout l’Afrique constituent des marchés à fort potentiel. Le Maroc attend par exemple une croissance de 4,4% cette année et le royaume a lancé de nombreux chantiers pour développer ses infrastructures. Et Paul Chaffard, président du World Trade Center Marseille Provence et membre de la CCIMP, d’ajouter : « en Afrique sub-saharienne, les prévisions tablent sur une croissance en 2015 de plus 6,8% (hors Afrique du Sud) ». Et avec cette croissance un développement économique et social est attendu. Autant de bonnes nouvelles pour les entreprises de Paca qui veulent traverser la Méditerranée pour faire des affaires.

Pour aller plus loin :

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?