AccueilEconomieLa Marseillaise Anotherway sort une tablette lave-vaisselle au jus de betterave

La Marseillaise Anotherway sort une tablette lave-vaisselle au jus de betterave

L’entreprise écoresponsable Anotherway lance l’une des tablettes lave-vaisselle la plus propre du marché français. Avec 99,8% d’ingrédients d’origine naturelle, elle est fabriquée à Sainte-Marthe avec des produits atypiques comme du jus de betterave…
Samuel Olichon, le fondateur d'Anotherway avec Margaux Dauce, la responsable communication et marketing.
A. Assante - Samuel Olichon, le fondateur d'Anotherway avec Margaux Dauce, la responsable communication et marketing.

Economie Publié le ,

« Nous voulons changer le monde sans révolutionner nos habitudes ». Samuel Olichon, créateur et directeur de l’entreprise Anotherway depuis 2018, dévoile les enjeux de sa nouvelle tablette écoresponsable pour lave-vaisselle. Elle vient s’ajouter aux vingt-cinq produits de la marque Marseillaise. Eponges réutilisables, essuie-tout lavables, déodorant naturel à l’Aloe Vera… la dernière sortie de l’entreprise à mission vient s’inscrire dans la continuité de la philosophie d’Anotherway : « Faire des petits gestes sains et écologiques, un réflexe pour tous ».

Une fabrication en hyper local

Cela faisait quelques mois que l’équipe d’Anotherway travaillait sur la tablette lave-vaisselle durable. La mission : remplacer les pastilles traditionnelles composées de films hydrosolubles (dérivés du pétrole). Et le constat de WWF devrait encourager les consommateurs à le faire. Le Fonds mondial pour la nature avance, en effet, que les humains ingèrent environ 5 grammes de microplastiques chaque semaine, soit une vingtaine de kilogrammes sur toute une vie.

tablettes-anotherway
Les tablettes zéro plastique sont à retrouver dans tous les magasins partenaires à 9,95 € la boite de 30. (Crédit : Antoine Assante)

La tablette, fabriquée dans une entreprise industrielle située dans le quartier Sainte-Marthe, à Marseille (14e) et conditionnée à l’ESAT Le Rouet, est composée à 99,8 % d’ingrédients naturels, avec entre autres, du bicarbonate et de l’acide citrique mais également du… jus de betterave. Cet extrait lie tous les composants ensemble. Elle se démarque aussi par l’absence de plastique en superflu. Pour s’en emparer, il faut se rendre dans un des mille points de vente dans lesquels la marque est présente ou encore sur le site internet d'Anotherway. Pour le moment, Anotherway n’entend pas délivrer ses tablettes en grande surface mais dans des magasins spécialisés comme par exemple, Marcel & Fils ou Biocoop. Compter 9,95 € pour un pack de 30 tablettes.

Les Maltfaiteurs font mousser la bière artisanale à Marseille

Après une séance de Yoga organisée avec son équipe [qui s'ajoute à la philosophie d'Anotherway, NDLR] au siège de l'entreprise dans le 6e arrondissement de Marseille, Margaux Dauce, la responsable communication et marketing, confie vouloir accompagner les consommateurs : « On cherche la facilité. Il y a beaucoup d’appréhension à s’orienter vers des produits plus écologiques, en général, on a peur de tout révolutionner d’un coup. Nous cherchons à rassurer, à prendre par la main. Et notre tablette illustre parfaitement cette philosophie de vie. Rien ne change dans l’usage du quotidien. C’est ce côté évolution douce que nous voulons mettre en avant ». Elle dit chercher une « sobriété joyeuse ».

1,5 M€ d’investissements à venir

Anotherway, qui a réalisé près d’un million d'euros de chiffre d’affaires pour 2021, entend créer une 2e marque « plus accessible », destinée aux grandes surfaces pour 2024. L’entreprise aux 12 salariés veut également doubler son nombre de points de vente d’ici l’année prochaine : « Nous avons vendu près de 300 000 produits depuis notre création. Et plus de mille points de vente en moins de quatre ans, c’est quand même pas mal ! », se félicite Samuel Olichon.

En novembre prochain, des investisseurs régionaux injecteront 1,5 M€ dans Anotherway. L’objectif étant d’accroître la visibilité de la marque. Pour l’heure, les premiers retours sur la tablette lave-vaisselle sont « très porteurs » selon le directeur, ce qui pourrait en attirer davantage…

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?