AccueilDroit et ChiffreLa franchise AGN Avocats ouvre une agence à Marseille

La franchise AGN Avocats ouvre une agence à Marseille

Le réseau fondé en 2012 a inauguré jeudi 19 décembre une agence dans le centre-ville de Marseille. Cette dernière, comme les 17 autres structures de la franchise, brise certains codes de la profession.
La franchise AGN Avocats ouvre une agence à Marseille
C. Dupuy - Hélène Biville-Aubert et Sandra Fiorentini-Gatti lors de l'inauguration de la franchise marseillaise d'AGN Avocats.

Droit et Chiffre Publié le ,

Implantation en plein centre-ville, boutique ayant pignon sur rue, vitrine lumineuse avec pictogrammes, tarifs affichés, intérieur bleu ciel et taupe… La nouvelle agence du réseau AGN Avocats, qui a été inaugurée à Marseille le 19 décembre au 125A rue de Rome, ne déroge pas à la règle. De quoi susciter la curiosité des confrères, des commerçants voisins (assureurs, banquiers, agents immobiliers) ou des simples badauds invités à visiter les lieux et à échanger.

Dès le hall d'accueil, Hélène Biville-Aubert et Sandra Fiorentini-Gatti, les deux avocates dirigeantes des lieux, les accueillent et répondent à certaines de leurs questions. Car, il faut bien le dire, un tel cabinet d'avocats n'est pas banal. Même si certaines structures ouvrent en rez-de-chaussée comme Constance Avocats, les avocats optent encore majoritairement pour des bureaux feutrés, en étage. « La franchise AGN Avocats repose sur trois piliers, explique d'emblée Hélène Biville-Aubert. La transparence avec des tarifs clairs, l'accessibilité puisqu'il est facile et possible de pousser notre porte à tout moment et les compétences des équipes. Nous sommes toutes deux avocates à Marseille depuis 20 ans. »

Elle précise que « c'est une façon de travailler autrement mais nous gardons les fondamentaux de la profession dont notre déontologie. Nous ne sommes pas non plus des avocats low cost et, si notre porte est ouverte, il faut fixer un rendez-vous pour toutes les consultations. » Depuis sa création, en 2012, la franchise AGN Avocats a fait couler beaucoup d'encre et divise la profession. Certains barreaux ont même tenté, en vain, d'interdire l'ouverture d'agence.

Sauvegarder le métier d'avocat

Pour Hélène Biville-Aubert, se tourner vers la franchise a été comme une évidence. « C'était durant les grèves des avocats, il y a un an et demi. Avec toutes les lois qui s'imposaient à nous, je me suis vraiment demandée comment sauvegarder ce métier traditionnel. J'ai toujours voulu l'exercer mais j'avais clairement de plus en plus de mal à le faire seule. » La première fois qu'elle entend parler d'AGN Avocats c'est via Facebook. Intéressée, elle décide de rencontrer ses dirigeants. Dans cette nouvelle structure elle travaille aux côtés de Sandra Fiorentini-Gatti, aussi avocate en exercice libérale, qu'elle connaît bien. Elles avaient acheté ensemble les bureaux qu'elles occupaient précédemment.

Les domaines d'activités de l'agence de Marseille sont le droit de la famille, droit social, responsabilité civile et commerciale, responsabilité médicale. Spécificité du réseau AGN Avocats : les clients qui souhaitent des consultations dans d'autres domaines, telle que la fiscalité, pourront avoir accès aux spécialistes de la franchise, notamment par visio-conférence. Enfin, Hélène Biville-Aubert et Sandra Fiorentini-Gatti ambitionnent d'organiser dans leurs locaux des événements professionnels comme le 28 janvier où il sera question de loi de Finances.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?