AccueilEconomieLa Fonderie, pour forger des start-up

La Fonderie, pour forger des start-up

« Ce n'est pas un incubateur, mais un rendez-vous pour produire du contenu de haut niveau à présenter à des investisseurs » explique Maître Jean-François Masse. Avocat inscrit au barreau d'Aix-en-Provence, il vient de donner naissance à la « Fonderie ».

Economie Publié le ,

Cette petite structure a pour ambition d’organiser régulièrement un « digital morning » sur le territoire de la métropole. Le principe : « réunir tous les deux mois deux à quatre porteurs de projets et quelques investisseurs », précise maître Jean-François Masse, uniquement « des pépites ».

Pour avoir le droit de prendre son café avec des investisseurs, les porteurs de projet doivent en être à un stade avancé, implanté sur le territoire et avoir un lien avec la French tech. « Nous les sélectionnons et les aidons à monter en puissance » explique l'avocat. La participation à ces réunions est gratuite, ainsi que l’accompagnement. Ensuite, en cas de levée de fonds, les porteurs de projet peuvent faire appel à ce dernier pour ses conseils.

Le premier « digital morning » a réuni quatre porteurs de projets innovants :

  • Citydriven qui entend développer un business de proximité connecté, via une application ;
  • Aquapure qui veut commercialiser un filtre réutilisable pour traiter l’eau ;
  • Fifty Talents se veut une market place de recrutement de développeurs ;
  • DMVR produit du contenu en réalité virtuelle.
Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?