AccueilDroit et ChiffreLa feuille de route de Maître Coulomb, président des notaires des Bouches-du-Rhône

La feuille de route de Maître Coulomb, président des notaires des Bouches-du-Rhône

Maître Jean Coulomb est le nouveau président de la Chambre départementale des notaires des Bouches-du-Rhône. Il a été élu quelques jours avant le passage de la loi Macron à l'Assemblée.
La feuille de route de Maître Coulomb, président des notaires des Bouches-du-Rhône
F. Delmonte - Maître Jean Coulomb, président de la chambre des notaires des Bouches-du-Rhône

Droit et Chiffre Publié le ,

Les Nouvelles Publications : Vous venez d’être élu à la présidence de la chambre départementale, quelques jours avant le troisième passage de la loi Macron devant l’Assemblée. Quels sont les points qui heurtent encore votre profession dans ce texte ?
Maître Coulomb : La loi Macron est revenue à l’état initial. Il y a trois volets sur lesquels nous allons continuer à nous battre. La tarification, avec l’abandon du fameux corridor tarifaire. Nous sommes également inquiets de la perception de la taxe parafiscale par rapport à nos émoluments. Surtout que cette taxe servira à payer l’aide juridictionnelle. Nous allons donc financer un fonds dont notre profession ne bénéficie pas… Il y a également cette possibilité de participation financière de capitaux dans les études. C’est clairement une perte de souveraineté et une perte d’autonomie pour nos études.

Cette loi arrive à un moment où la profession rencontre des difficultés. Qu’est-ce qui vous inquiète le plus : la loi Macron ou la crise économique ?
Cette conjoncture et la loi Macron arrivent au bon moment pour tous ceux qui veulent que notre profession mette un genou à terre. Nous sommes à un moment où les études sont faibles économiquement et où les petites structures vont encore être plus affaiblies par cette réforme. Mais le plus préoccupant dans tout cela est l’abandon du droit, tel que nous le connaissons, qui est programmé et surtout l’ouverture à la libre concurrence.

A quoi servent les « Cafés du coin » et « Conseils de la plage », très largement relayés à Marseille et dans la région ?
Avec ces initiatives, nous allons à la rencontre de nos concitoyens, dans les cafés et dernièrement à Marseille, à la plage. Nous leur montrons notre quotidien et notre travail qui est essentiellement de renseigner et de conseiller. L’étude de notaire reste le premier point d’accès au droit. Et un accès gratuit, ne l’oublions pas. Il faut également garder à l’esprit qu’il y a des tarifs qui permettent de ne pas facturer trop cher les petits actes. Mais demain, ce modèle économique ne pourra plus subsister. Nous serons obligés de facturer les petits actes au coût réel du travail. Nos actes contribuent à assurer la sécurité juridique. Notre système de justice est peut-être plus long, mais il est moins contesté que celui anglo-saxon.

Vous êtes élu pour deux ans. Comment envisagez-vous votre mandat ?
J’entends aider mes confrères à traverser cette crise économique. Je souhaite également accompagner ce mouvement, initié par la profession. Il y a une cohésion entre confrères qui fonctionne et, en même temps, nos clients nous soutiennent.

Pourquoi êtes-vous devenu notaire ?
J’ai fait des études de droit sans trop savoir ce que je voulais faire plus tard. Mon père et mon grand-père étaient notaires. Même si ne je n’ai pas repris leur étude, le notariat était dans ma culture. Et puis je suis d’un état d’esprit consensuel. Il y a un côté « juge de l’aimable » dans le notariat. On cherche l’accord, la médiation et la satisfaction de nos clients. Ces valeurs correspondent à ce que je suis.

L'intégralité de l'interview est à lire dans le numéro 9855 des Nouvelles Publications (parution le 7/08/2015)

La composition de la chambre départementale

  • Président : Maître Jean Coulomb, notaire à Aubagne.
  • Vice-président : Maître Eric Barrande, notaire à Aix-en-Provence.
  • Premier syndic : Maître Nathalie Fiora, notaire à Marseille.
  • Syndic : Maître Capucine Feraud, notaire à Marseille.
  • Syndic : Maître Sophie Guazzelli-Reverchon, notaire à Mallemort.
  • Syndic et délégué à la communication : Maître Jean-Sébastien Duracher, notaire à Rognac.
  • Rapporteur : Maître Gisèle Laveissière, notaire à Marseille.
  • Secrétaire et délégué à la communication : Maître Agnès Banoun, notaire à La Penne-sur-Huveaune.
  • Trésorier et rapporteur-adjoint : Maître Jean-Charles Zerbib, notaire à Marseille.
  • Secrétaire-adjoint : Maître Nicolas Djolakian, notaire à Marseille.
  • Trésorier-adjoint et délégué à la communication : Maître Arnaud Decorps, notaire à Marseille.
  • Conseiller : Maître Mireille Picca-Audran, notaire à Eyragues.
  • Conseiller : Maître Julien Virolleaud, notaire à La Roque d’Anthéron.
  • Conseiller : Maître Michèle Perdiguero, notaire à Port-de-Bouc.
  • Conseiller : Maître Olivier Santelli, notaire à Marseille.
  • Conseiller : Maître Raphaël Genet-Spitzer, notaire à Marseille.
  • Conseiller : Maître Jean-Jacques Michel, notaire à Allauch.
  • Conseiller : Maître François Carbonnier, notaire à Auriol.
  • Conseiller : Maître Paul Sabatier, notaire à Lambesc.
  • Conseiller : Maître Géraldine Agnel, notaire à Marseille.
  • Conseiller : Maître Clément Marigot, notaire à Gardanne.
  • Conseiller : Maître Jérémy Vidal, notaire à Cassis.

Pour aller plus loin :

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?