AccueilOxygèneLa Cômerie, un couvent marseillais devenu résidence d’artistes

La Cômerie, un couvent marseillais devenu résidence d’artistes

Situé dans le quartier Vauban à Marseille, le site de La Cômerie est à la fois un parc public d’un hectare et une résidence d’artistes. Explications.
La Cômerie, un couvent marseillais devenu résidence d’artistes
D.R. - La Cômerie, créée en 2020, va enfin pouvoir participer pleinement à la vie culturelle marseillaise.

Oxygène Publié le ,

Acheté par la Ville de Marseille en juillet 2019, l’ancien couvent transformé en Ehpad pour religieuses a été préempté par la municipalité afin de devenir un équipement public, à vocation culturelle. Depuis décembre 2019, son parc est ouvert à tous, mais c’est en février 2020 que l’association d’art contemporain, Montévidéo, en a pris les commandes. Il s’agit d’une convention de trois ans, renouvelable chaque année.

Des espaces mis en partage

Une vingtaine de résidents cohabitent désormais dans les 4 000 m2 de l’ancien couvent des sœurs franciscaines missionnaires de Marie, situé entre la rue Breteuil et la rue Lacédémone, dans le 6e arrondissement. Montévidéo a dû effectuer quelques travaux d’aménagement (à sa charge), durant l’hiver 2019/2020, afin de transformer les chambres médicalisées de l’ex Ehpad. Cette maison de retraite accueillait les aînées dépendantes des sœurs de cette congrégation. Désormais, l’ensemble des résidents, artistes et compagnies, versent à Montévidéo un loyer mensuel. Le dit loyer leur donne accès à leur espace privatif, à une cuisine partagée, ainsi qu’à des sanitaires collectifs.

A partir du mois d’août prochain, soit à l’issue de l’exposition Africa2020 prévue le 11 juillet, deux ateliers supplémentaires seront mis à disposition d’artistes Marseillais, l’un dans le domaine du son, l’autre pour un usage encore à définir. Les candidatures sont donc ouvertes, mais il faut que la vocation de la structure soit culturelle. Les trois espaces consacrés aux résidences peuvent être proposés ponctuellement à la location pour des ateliers, des conférences, des réunions.

Un lieu festif, ouvert à tous

Sont également concernées une quinzaine de chambres, dont cinq réservées à l’accueil d’auteurs en résidence d’écriture, pour une durée allant de un à trois mois. L’ensemble de ces espaces accueillent par exemple des associations marseillaises telles que Méditalents, les CIQ Périer et Villa Paradis, ou encore les festivals Actoral et Parallèle.

Quant à la cuisine professionnelle, elle vient d’être confiée à Samuel Avedessian, aussi bien pour des prestations de catering des équipes, que pour les futurs événements grand public à venir. Le planning du mois de juin mixe sortie de résidence, projection de documentaire, lectures et danse (Cherish Menzo et le BNM, 26 et 27 juin), avec comme temps fort la Fête de la musique. Dans le cadre d’Africa2020, dimanche 20 juin à 17h, rendez-vous pris pour un DJ set, slam et percussion avec Catu Diosis, Black Panther et Zély Mbanzilla. Le lendemain, ce seront les artistes Rodney Zabakani et Benio Matsiona qui seront aux commandes de la soirée dès 20h.

La Cômerie, 202 bis, rue Breteuil, ou via le parc, 5, rue Lacédémone, Marseille 6e. Réservation par téléphone, 04 91 37 97 35.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?