AccueilDroit et ChiffreLa Clinique du droit des affaires veut encore monter d'un cran

La Clinique du droit des affaires veut encore monter d'un cran

Pour sa quatrième saison, la Clinique du droit des affaires s'ouvre de nouvelles perspectives pour aller encore plus loin dans la transmission des savoirs.
La Clinique du droit des affaires veut encore monter d'un cran
D.R. - Une partie de l'équipe de la Clinique du droit des affaires.

Droit et Chiffre Publié le ,

A la Clinique du droit des affaires, les ambitions et les objectifs ne manquent pas. « Chaque année, nous essayons de dépasser l'année précédente », annonce Me Cédric Dubucq, cofondateur et responsable permanent de cette association fondée en 2016 et qui offre aux entrepreneurs, artisans, autoentrepreneurs, incubateurs ou startupers, des consultations gratuites par les meilleurs étudiants en droit des affaires. Si la première année se limitait aux rendez-vous, quelque 180 tout de même, la deuxième a été celle des partenariats avec des incubateurs, dont l'Ecole 42 et thecamp, afin de professionnaliser les étudiants. L'an dernier, 150 personnes ont participé à un concours d'éloquence contre l'école parisienne HEAD.

« Cette année, nous consolidons encore le modèle. Nous renforçons les partenariats avec Réseau Entreprendre, Aix Innovation, etc. afin d'évangéliser les entrepreneurs pour leur permettre d'avoir une vraie assistance. Nous allons lancer une journée solidaire de conseils gratuits pour créer son entreprise et les dons éventuels qui seraient récoltés seront reversés à une association. C'est un projet qui est à la frontière d'une école, d'un magister ou d'un cursus d'excellence, tout en étant complètement gratuit », explique Me Dubucq, également avocat associé du cabinet Bruzzo-Dubucq.

Lire notre article complet sur le fonctionnement de la Clinique du droit des affaires dans le n°10 042 des Nouvelles Publications. Cliquez ici pour plus d'informations sur nos offres d'abonnement, à partir de 55 €/an.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?