AccueilEconomieLa Ciotat : Surfnow veut glisser sur la vague

La Ciotat : Surfnow veut glisser sur la vague

A peine ont-ils développé Surfnow, une plateforme dédiée à la pratique du surf, que Louis Demessine et Laure Matarese envisagent déjà de s’attaquer au marché international et de l’adapter à d’autres sports de glisse.
La Ciotat : Surfnow veut glisser sur la vague
Surfnow - Le courant est passé entre les deux fondateurs de Surfnow, Louis Demessine et Laure Matarese, qui ont fini par s’associer.

Economie Publié le ,

Développer une application dédiée à la pratique du surf, c’est le défi que Louis Demessine et Laure Matarese ont relevé. Âgé de 22 ans, Louis, cinquième Français en long board en 2019, est moniteur et gérant de son école de surf à La Ciotat, et professeur de surf dans différents clubs de France. Il passe plus de 3 000 heures par an dans l’eau. Et lorsqu’il n’est pas sur une planche, il doit gérer tout un lot de tâches répétitives et chronophages : gérer le matériel, checker la météo et rappeler les participants de chacun des sept ou huit cours du lendemain pour replacer les horaires en fonction de la météo et des marées, etc.

Pour se simplifier la vie, il cherche un outil d’organisation. « Faute d’en trouver, Louis, qui est le professeur de surf de mes enfants, m’a dit : Marie, j’aimerais créer un outil, un planning qui fonctionne avec la météo... Et nous nous sommes lancés dans l’aventure. J’ai apporté mon regard d’utilisateur. Ensuite, nous nous sommes associés », raconte Laure Matarese, ex-juriste d’entreprise, qui dirige une agence de communication.

Accéder à un planning des cours en temps réel

Ensemble, ils développent Surfnow une application géolocalisée, accessible sans réseau internet, dédiée exclusivement aux professionnels qui apprécient le gain de temps dans la gestion administrative des cours. Leur objectif, d’ici un an, est l’adhésion de 250 écoles de surf, soit la moitié du parc français.

Les Minettes en goguette, des vêtements post-cancer du sein dans lesquels on se sent bien

Très vite, ils vont plus loin avec une plateforme de réservation des cours à destination des particuliers qui permet de trouver une école ou un club de surf, accéder au planning des cours en temps réel, et payer en ligne. « A la fin de la saison estivale, nous espérons atteindre les 30 000 utilisateurs », indique la cofondatrice de la plateforme.

surfnow appli
Gain de temps, facilité d’utilisation et connexion sans internet pour être utilisée sur toutes les plages, l’application Surfnow présente de nombreux avantages. (Crédit : Surfnow)

Surfnow veut s'attaquer au marché international

Forts du succès déjà au rendez-vous pour ces deux applications, Louis et Laure envisagent de s’attaquer au marché international, en 2023, avec un développement axé en priorité vers le Portugal, l’Espagne et le Maroc. Et comme le courant passe bien entre les deux cofondateurs, leur prochaine étape sera d’adapter leur plateforme aux différents sports de glisse, comme la voile et le kite. Leur ambition : devenir un acteur du monde du surf en proposant des services complémentaires, comme la "bourse aux moniteurs" qui met en relation moniteurs et écoles/clubs, ainsi qu’un espace de transmission des codes du milieu pour un surf plus sûr et respectueux. Des objectifs et ambitions qu’ils devraient pouvoir concrétiser puisque le surf a le vent en poupe et pas seulement durant l’été. Plus d’un million de personnes pratiquent cette activité, dont 80 000 licenciés à la Fédération française de surf.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?