Fermer la publicité

La Ciotat : Real Land obtient le feu vert pour le Parc des Restanques

le - - Immobilier

La Ciotat : Real Land obtient le feu vert pour le Parc des Restanques
Real Land - Conçu par l'agence BGB Architecture (groupe Carré Bleu, Aubagne), le "Parc des Restanques" regroupera un restaurant, des locaux mixtes, des bureaux et des locaux d'activité.

Real Land vient d'obtenir le sésame pour réaliser le Parc des Restanques, un village d'entreprises de 17 000 mètres carrés sur la zone Athelia V, dernière extension du pôle d'activités de La Ciotat.

Bientôt le top départ pour le « Parc des Restanques ». Deux ans après avoir été désigné lauréat de l'appel à projet par la Métropole Aix-Marseille Provence, Real Land vient d'obtenir le permis pour construire le village d'entreprises au cœur de la zone Athelia V sur les hauteurs de La Ciotat. Ce projet comprendra près de 17 000 mètres de locaux mixtes, bureaux et activités, répartis en six bâtiments. Il verra le jour sur une parcelle d'environ 3,8 ha nichée au beau milieu d'un espace boisé classé. La filiale française du promoteur britannique compte développer le programme en deux tranches de respectivement quatre et six bâtiments qui pousseront dans un campus paysagé à deux années d'intervalle.

Conçu par l'agence BGB Architecture (groupe Carré Bleu, Aubagne), ces derniers regrouperont un restaurant (200 m2), des locaux mixtes (7 827 m2), des bureaux (4 500 m2) et des locaux d'activité (4 350 m2). Cette offre nouvelle sera destinée à répondre à la demande exprimée de locaux d'activités de petites surfaces (entre 300 et 1 000 m2 surface de plancher), impossible à satisfaire dans le cadre de la cession de lots entiers.

Dernière brique d'Athelia

La Zac Athelia V (63 ha) dont le masterplan a été conçu par le cabinet MAP Architecture (Marseille) s'inscrit dans la continuité des zones d'activités existantes (Athélia I, II, III, & IV) créées pour assurer la reconversion économique du bassin ciotaden au lendemain de la fermeture des chantiers navals à la fin des années 1980. Desservies par l'autoroute A 50, ces quatre zones d'activités économiques (ZAE) qui couvrent au total 80 ha hébergent quelques fleurons du secteur des hautes technologies notamment le centre de R&D de Thales (ex Gemalto) leader mondial de la carte à puce et plusieurs entreprises championnes de la filière biomédicale (Intervascular, Novatech…).

Pensée comme un « Eco-parc », l'extension de cette zone doit conforter la vocation économique du site en accueillant des activités de différentes filières en pointe dans la région : biomédical et TIC (technologies de l'information et de la communication) en liaison avec la santé, services, petites industries de pointe et maritime off-shore.


Lire aussi : Trois zones d'activités des Bouches-du-Rhône reçoivent le label Parc +


Sur les 63 hectares de la Zac Athelia V, seuls 29 ha sont aménageables afin de préserver de nombreux espaces naturels à enjeux écologiques et paysagers. La surface à construire commercialisable est répartie entre trois entités foncières (Tête de Lapin 10,7 ha, Haut Mistral 5 ha et Bas Roumagoua 7,3 ha). Sur ces 23 hectares d'espaces cessibles (par lots divisibles de 2 000 à 10 000 m2), 60% sont destinés à de l'activité tertiaire (soit 13,8 ha pour 65 000 m2 de surface de plancher) et 40% à de l'activité d'industrie de pointe (soit 9,2 ha pour 34 000 m2 de surface de plancher).




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer