AccueilEconomieLa chambre de commerce et d'industrie Franco-Arménienne se développe

La chambre de commerce et d'industrie Franco-Arménienne se développe

La CCIFA, dont le siège est à Marseille, vient de nouer un partenariat avec le Crédit Mutuel pour proposer de nouveaux services à ses adhérents et développe des antennes sur Lyon et Paris.
La chambre de commerce et d'industrie Franco-Arménienne se développe
D. R.

Economie Publié le ,

2015 n’aura pas seulement été une année de commémorations pour la communauté arménienne de Marseille et de la région. Ces derniers mois, la Chambre de commerce et d’industrie Franco-Arménienne, présidée par Bernard Hatemian, a poursuivi son développement, avec un nouveau partenariat et des projets d’extension.

L'aide du Crédit Mutuel

Sur sa route, la CCIFA peut compter sur l’appui du Crédit Mutuel à travers un partenariat récent. Une première collaboration, entre la caisse locale de Marseille Vieux-Port, a eu lieu lors de la fête du livre Arménien, à Marseille. Le soutien se traduit par l’organisation de trois rencontres économiques, « les Rendez-vous Clarté » qui « réunissent des chefs d’entreprises du réseau de la CCIFA et font intervenir des spécialistes du Crédit Mutuel » explique Jean-Marc Mathioudakis, directeur commercial au Crédit Mutuel. Des thématiques autour de la complémentaire santé, ou de l’épargne salariale ont déjà été proposées.

A noter : le prochain rendez-vous se tiendra le 14 octobre sur le thème : « comment gérer au mieux mon poste client ».

Des antennes à Lyon et Paris

« C’est important d’avoir ce soutient et de proposer de nouveaux services à nos adhérents » expliquent Bernard Hatemian et Françis Papazian, qui s’occupe, entre autre, de la communication de la CCIFA.

Avec cette aide, la Chambre de commerce Franco-Arménienne entend entrer dans une nouvelle dynamique et se développer sur de nouveaux territoires : « on ouvre une antenne à Lyon et une à Paris ». A Lyon, un réseau commence à se monter depuis un an. Même avec ces nouvelles antennes, le siège de la CCIFA restera à Marseille.

Une ligne Marseille-Provence Erevan

Autre domaine d’intervention : la CCIFA milite pour l’ouverture d’une ligne directe avec Erevan. Une outil supplémentaire pour développer les relations économiques entre les deux pays.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?