AccueilEconomieLa CCI Aix-Marseille Provence lance son laboratoire de l’Intelligence artificielle

La CCI Aix-Marseille Provence lance son laboratoire de l’Intelligence artificielle

La CCI Aix-Marseille Provence entend démocratiser l’accès à l’Intelligence artificielle aux entrepreneurs du territoire à travers son rIAlity Lab, un espace de 250 m2 situé au Palais de la Bourse et offrant de multiples services.
La CCI Aix-Marseille Provence lance son laboratoire de l’Intelligence artificielle
F. Delmonte - Eric Berton président de l’AMU, Jean-Luc Chauvin président de la CCI AMP, Jean-Daniel Beurnier vice-président de la CCI AMP et Gilles d’Aramon de Microsoft France.

Economie Publié le ,

C’est un espace de 250 m2 situé au rez-de-chaussée du Palais de la Bourse. Le « rIAlity Lab » ou laboratoire de l’Intelligence artificielle de de la chambre de commerce et d'industrie Aix-Marseille Provence a été inauguré ce 8 juillet. « Il s’agit d’un outil à destination de toutes les entreprises de notre territoire, des plus petites aux grands groupes. Notre CCI métropolitaine se devait de faciliter l’accès et la visibilité de ce service en matière d’IA, en ayant conscience des enjeux économiques et sociétaux », explique Jean-Luc Chauvin, son président. Ce projet phare de la mandature avait pris un peu de retard à cause des confinements.

Création à Marseille de RIAlity, un lab sur l'intelligence artificielle

Accélérateur de dynamisme

Il est maintenant réalité, avec l’aide de partenaires fondateurs prestigieux comme l’Université Aix-Marseille, Microsoft France, ou Sopra Steria. « Les équipes de l’AMU se sont mobilisées pour mener à bien ce projet qui est fondamental pour nous, car il correspond à notre vision de l’innovation et de l’engagement de l’université sur son territoire », avance Eric Berton, le président de l’AMU. Pour ce dernier ce rIAlity Lab est un « accélérateur de dynamisme sur le territoire » en « favorisant l’engagement social et l’insertion professionnelle des étudiants, tout en étant un démonstrateur des contenus scientifiques issus de la recherche professionnelle des étudiants ».

« Le rIAlity Lab va créer des carrefours d’innovation numérique sur le territoire en mettant en relation les différents acteurs locaux », ajoute de son côté Gilles d’Aramon de Microsoft France. Le Lab embarque aussi dans son aventure tout un écosystème local avec Enedis, Kedge Business School, La Cité de l’innovation et des savoirs Aix-Marseille, IBM, la French Tech Aix-Marseille Région Sud, etc…

Ouvert aux entreprises

« Avec ce laboratoire nous voulons permettre aux entreprises de découvrir l’IA, de se l’approprier et d’inventer l’économie de demain », propose Jean-Luc Chauvin. « Les trois objectifs de ce laboratoire sont d’aider les entreprises à comprendre l’IA, de les accompagner afin qu’elles s’emparent de solutions nouvelles et enfin de tester et de créer des prototypes industriels », détaille de son côté Jean-Daniel Beurnier, vice-président de la CCI AMP.

Concrètement, le rIAlity Lab va proposer « une offre tournée vers les entreprises et les citoyens ». Un premier accès pourra se faire à travers un échange gratuit d’une heure avec un des experts. Sinon trois formules sont développées. La Vision pour « les chefs d’entreprise et entrepreneurs souhaitant créer, développer et identifier les opportunités en réponse à leurs besoins ». Une étude pourra être réalisée par les experts du Lab. L’offre Immersion, afin de « réaliser un état des lieux et identifier des opportunités en réponse à leurs besoins métier ». L’accompagnement sera personnalisé et complet. Il y aura aussi la possibilité d’accéder à des ateliers clefs en main. L’offre Expérimentation visera à « confronter un concept au marché pour valider l’opportunité de continuer à investir dans son développement ».

Faire vivre la communauté IA

Ce Lab de l’IA arrive à un moment où Marseille confirme son rôle de carrefour mondial de la donnée, avec l’installation de câbles sous-marin et le développement de toute une filière économique liée à l’hébergement de la data ou à l’économie numérique.

Marseille: la future autoroute numérique chinoise arrivera au Prado en 2021

« Nous faisons partie des 5 hubs mondiaux de la data, rappelle Jean-Luc Chauvin. Il serait dommage de ne pas profiter de ce positionnement et de la dynamique offerte afin de se saisir de cet enjeu et d’en faire une force pour notre territoire ».

En plus des services aux entreprises, le Lab proposera des manifestations, comme un évènement dédié à la communauté de l’IA à l’automne 2021. L’idée est de créer une dynamique collective intelligente… Et non artificielle cette fois.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?