AccueilDroit et Chiffre« L’OGA 13 assure la sécurité et la conformité fiscale de votre entreprise »

« L’OGA 13 assure la sécurité et la conformité fiscale de votre entreprise »

Farouk Boulbahri, l’ancien président de la Compagnie régionale des commissaires aux comptes d'Aix-Bastia, a été élu président de l’OGA 13 en juin 2021. Il entend se positionner comme tiers de confiance des TPE en Provence.
Farouk Boulbahri entend positionner l'OGA 13 comme tiers de confiance des TPE en Provence.
F. Delmonte - Farouk Boulbahri entend positionner l'OGA 13 comme tiers de confiance des TPE en Provence.

Droit et Chiffre Publié le , Propos recueillis par Frédéric DELMONTE

Les Nouvelles Publications : Quelles orientations souhaitez-vous donner à l’OGA 13 ?

Farouk Boulbahri : L’OGA 13, organisme de gestion agréé, est un tiers de confiance au service des entreprises. Nous accompagnons notamment les artisans, les commerçants et les professions libérales en Provence. Nous sommes au cœur de l’économie et en relation avec ceux qui font la vie de tous les jours. Il y a un lien de proximité que j’entends renforcer entre notre équipe d’élus, nos permanents et nos 5 500 adhérents. L’OGA 13 est en plein changement pour accompagner les mutations réglementaires en cours, notamment avec l’examen de conformité fiscale qui révolutionne notre modèle économique. Dans un environnement fiscal, législatif et économique qui évolue, il faut avoir une vision stratégique afin de proposer de nouveaux projets et expériences pour nos adhérents. D’un point de vue symbolique notre charte graphique a aussi été changée, elle est plus épurée et moderne pour coller à notre nouvelle identité.

Farouk Boulbahri élu président de l’OGA des Bouches-du-Rhône

Que change la mise en place de l’examen de conformité fiscale pour l’OGA 13 ?

Depuis 2021, l’administration fiscale a pris un virage à 180 degrés en créant un examen de conformité fiscale. Il lui permet de s’assurer que les TPE (très petite entreprise) et les professions libérales sont en conformité avec les attentes fiscales. Là aussi l’OGA 13 entend jouer le rôle de tiers de confiance entre nos adhérents et l’administrations fiscale. Nous avons une équipe structurée et organisée pour décharger les experts-comptables pendant la période fiscale de ces contraintes réglementaires, au service de la sécurité financière de nos adhérents. Cela ne coûtera pas plus cher qu’une adhésion.

Justement, comment-voyez-vous les relations entre l’OGA 13 et les différents conseillers du
chef d’entreprise ?

L’OGA 13 est là pour faciliter le travail de l’expert-comptable qui reste le conseiller principal de l’entrepreneur. L’OGA 13 va réaliser les tâches à faible valeur ajoutée et faire le lien avec l’expert-comptable. Elle est un des maillons de l’équipe autour du chef d’entreprise.

Il existe plusieurs OGA sur notre territoire. Quelles relations comptez-vous entretenir avec eux ?

Il est important en cette période de profonde évolution dans l’accompagnement du chef d’entreprise d’avoir une vision stratégique. Qu’est-ce qu’un centre de gestion agréé aujourd’hui ? Je suis convaincu qu’il faut mettre en place une synergie commune avec les autres organismes, notamment avec l’ARAPL Provence & Var (Association régionale agréée des professions libérales) ou l’APL PC (association des professions libérales Provence-Corse) ou d’autres. Il nous faut discuter ensemble et réfléchir à la façon d’être plus réactifs pour proposer de nouveaux services aux chefs d’entreprise.

Farouk Boulbahri : « Un label pour certifier la fiabilité financière des entreprises »

Les formations font-elles partie des nouveaux services à développer ?

Nous allons continuer de proposer des formations en présentiel et en visio. Mais également muscler notre programme en développant par exemple des vidéos ainsi qu’une newsletter sur des domaines précis comme l’actualité fiscale, la gestion, le patrimoine…

Quels sont vos autres objectifs ?

J’entends sensibiliser nos adhérents à la cybersécurité. Les entreprises sont de plus en plus visées et les petites entreprises restent insuffisamment protégées. Nous allons leur proposer une vieille régulière à ce sujet. Un autre point important est celui de la maîtrise de nos data. Les centres de gestion comme le nôtre fournissent de nombreuses statistiques et informations à l’ordre des experts-comptables. Il est important de nous réapproprier ces données pour les valoriser et les utiliser.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 26 septembre 2022

Journal du26 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?