AccueilEconomie L’Office métropolitain de tourisme et des congrès de Marseille dévoile son plan stratégique

L’Office métropolitain de tourisme et des congrès de Marseille dévoile son plan stratégique

Alors que la saison estivale est lancée, l’Office métropolitain de tourisme et des congrès de Marseille a choisi d’annoncer le rôle majeur que Marseille s’apprête à jouer dans le tourisme de demain.
 L’Office métropolitain de tourisme et des congrès de Marseille dévoile son plan stratégique
C. Dupuy - De g. à d. : Marc Thépot, président de L’Office métropolitain de tourisme et des congrès de Marseille, Maxime Tissot, directeur de L’Office, Nicolas Cozzolino, directeur Maisons du Monde Hôtel & Suites Marseille.

Economie Publié le ,

C’est dans le tout nouvel hôtel Maisons du Monde de Marseille, sur le Vieux-Port, que Marc Thépot, président de l’Office métropolitain de tourisme et des congrès de Marseille et Maxime Tissot, son directeur ont décidé de faire le point sur la Covid, l’après-Covid et surtout les grands enjeux de leur stratégie de communication 2021. "Elle est loin l’époque où l’Office servait à distribuer les plans de la ville. Aujourd’hui nous sommes un véritable acteur économique avec de grandes et belles ambitions", annonce d’emblée Maxime Tissot. Pendant la pandémie, "nous avons œuvré pour faire en sorte que les professionnels du tourisme gardent la tête hors de l’eau. Il s’agissait de leur donner les informations nécessaires, de communiquer avec eux et d’être à leurs côtés. Vous n’imaginez pas le désarroi de certains d’entre eux", lance le directeur.

Maxime Tissot : « Il faut rassurer les donneurs d'ordre »

Optimisme

Alors que la saison estivale débute, le président de l’Office se veut optimiste et entend "avec son équipe et toutes les bonnes volontés, sauver le tourisme à Marseille". Les actions en ce sens ne manquent pas. Et pour bien faire les choses, "il convient de travailler ensemble, sans diaboliser par exemple les grandes chaînes en les opposant aux hôtels familiaux", insiste Marc Thépot. Autre obligation de taille : "créer un lien avec le public sur toute l’année et non uniquement les beaux jours. Marseille a largement le potentiel pour y arriver".

Inutile de le cacher, la pandémie a permis de remettre beaucoup de choses à plat et de bien comprendre ce dont chacun avait besoin. "2021 doit être l’année du rebond durable et réfléchi", résume Marc Thépot.

A période exceptionnelle, mesures exceptionnelles

Forts de l’expérience estivale 2020, la Métropole Aix-Marseille Provence, la Ville de Marseille et l’Office métropolitain de tourisme et des congrès se sont entendus sur la nécessité d’un renforcement du dispositif d’accueil et d’informations. Ce dernier a été mis en place pour l’accueil des touristes et des Marseillais depuis le 5 juillet 2021 et ce, pour deux mois. Avec des objectifs de taille : désengorger les zones sur-fréquentées, proposer une expérience plus qualitative, mieux informer et conseiller sur le terrain. En plus de ses bureaux, ouverts tous les jours en été, l’Office propose un bureau d’information à la gare Saint-Charles ainsi que 50 saisonniers en poste dans des points stratégiques (Calanques, plages, Orange Vélodrome, la Cité Radieuse Le Corbusier, etc.).

Le digital permet également de proposer des nouveaux outils aux professionnels et aux touristes. C’est ainsi que la structure a créé un site de e-commerce dédié à la vente d’activités de loisirs pour toutes les cibles. Une stratégie d’achat de mots-clés et de médiatisation sur les réseaux sociaux est mise en place parallèlement à cette plateforme de marché, pour inciter les touristes présents sur le territoire à réserver leur activité en ligne ou à l’accueil de l’Office.

(Re)découvrir Marseille avec Marseille expérience

A noter aussi un outil pour connecter les professionnels du tourisme mais aussi et surtout un observatoire de la prospective "pour avoir plus de visibilité et savoir anticiper l’arrivée des touristes", explique Maxime Tissot.

Tourisme durable

L’Office a également décidé de se lancer dans le développement durable. Cela concerne sa structure qui  travaille pour obtenir la certification ISO 20 121 mais aussi les acteurs du tourisme. "Nous souhaitons développer le label Clés Verte auprès de ces derniers. Avec un objectif de 60 hôtels labellisés pour 2024", précise Marc Thépot.

Etat des lieux du tourisme à Marseille

  • 5 millions de touristes en 2019 à Marseille et 1,8 million de croisiéristes. 7 millions sur le territoire métropolitain
  • 3,5 millions de touristes en 2020 et 130 000 croisiéristes
  • 1 milliard d'euros de retombées à Marseille en 2019, soit 8% du PIB local
  • 15 000 emplois directs
  • 510 escales en 2019
  • 77e position au rang mondial des destinations de congrès internationaux en 2019 selon ICCA
  • 10,1 millions de passagers en 2019 à l’aéroport Marseille-Provence. Le trafic a chuté de 66,9% en 2020
  • 14 millions de visiteurs ont transité par la gare Saint-Charles en 2019
  • 2e ville de tournage de France avec 1 250 jours en 2019 pour 436 tournages dont 15 longs métrages
  • Marseille a accueilli 942 manifestations en 2019 et 482 350 journées congressistes
  • Le tourisme d’affaires représente 360 millions d’euros de retombées économiques pour la Cité Phocéenne
  • Début 2020, Marseille disposait de 136 hôtels représentant 9 312 chambres.
Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?