Fermer la publicité

L'international, un fil rouge pour les entreprises régionales

le - - Economie

L'international, un fil rouge pour les entreprises régionales
J.-P. Enaut - Des membres du collectif, lors de la signature officielle, le 9 juillet au Cloître à Marseille.

Aider les entreprises dans leurs démarches à l'international. Tel est l'objectif du nouveau collectif formé à l'initiative de l'Apex, le Club des entreprises internationales de Marseille Provence. Officialisé le 9 juillet, il rassemble huit organisations régionales.

Soucieux de garder le lien avec ses membres pendant le confinement, l'Apex s'est réinventé avec la création de nouveaux rendez-vous destinés à mettre en lumière des initiatives pour comprendre et agir plus vite dans le monde d'après. Aujourd'hui, le Club des entreprises internationales de Marseille-Provence, s'adressant à plus de 20 000 entreprises de la région, va plus loin et lance un collectif pour animer le développement à l'international des entreprises.


Voir aussi : [3 minutes pour comprendre] Comment financer son développement à l'international ?


Ce nouveau collectif se compose de l'Apex donc, du Medef Sud, l'UPE 13, la CPME 13, l'Ordre des Experts-comptables Paca, Les entrepreneurs de l'Huveaune vallée, Cap au nord Entreprendre et La Cité des entrepreneurs d'Euroméditerranée. « L'international est à la fois un levier de croissance, d'attractivité et de lisibilité qui permet de dynamiser l'activité btob du secteur d'Aix-Marseille et de la région », a estimé Nathalie Hagège, présidente de l'Apex. Une politique qu'elle mène dans son entreprise.

Mutualisation des réseaux

« 63 % des entreprises qui faisaient de l'exportation ont maintenu leurs activités malgré la crise. Chaque entreprise a su mettre à profit ses compétences pour s'adapter intelligemment à la situation. Du pire, il faut sortir le meilleur », a souligné la présidente. L'enjeu de l'association de ces huit entités régionales est d'avoir une démarche transversale afin de favoriser l'accès à l'international pour toutes les entreprises, de la TPE à la grande entreprise. « Notre action, vraiment pragmatique, est 100 % business », a précisé Anna Guivarch, chef de projet.


Lire aussi : Covid-19 : les entreprises régionales se déconfinent à l'export


Pour l'Apex, l'objectif est ainsi de mutualiser les réseaux et de jouer collectif afin de favoriser le développement des entreprises à l'international et contribuer in fine à l'attractivité du territoire. « C'est un vrai maillage. Ensemble, on va plus loin. La création de ce collectif va favoriser les synergies entre différentes entités », a réagi Sandra Chalinet, présidente de la Cité des entrepreneurs d'Euroméditerranée. De son côté, Lionel Canesi, président du Conseil régional de l'ordre des experts-comptables Paca a mis en exergue le rôle capital de l'international : « Les perspectives de développement sont considérables, notamment en Afrique. Les experts-comptables qui apportent leur connaissance de la législation sont là pour accompagner les entreprises. »




Jean-Pierre Enaut
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer