AccueilEconomieL'incubateur Belle de Mai évolue avec La Manufacture

L'incubateur Belle de Mai évolue avec La Manufacture

L'incubateur Belle de Mai a lancé La Manufacture, son nouveau programme d'accompagnement des médias émergents et technologies associées. Il bouleverse l'approche de l'équipe emmenée par Céline Souliers.
L'incubateur Belle de Mai évolue avec La Manufacture
D.R. - La première promotion de « La Manufacture » travaille déjà au sein de l'incubateur Belle de Mai.

Economie Publié le ,

En lançant La Manufacture, en référence à la manufacture de tabac auparavant abritée par le bâtiment, l'incubateur Belle de Mai va accompagner les médias émergents et les technologies qui y sont associées. Franchir ce « nouveau cap », selon les termes de Céline Souliers, directrice de l'incubateur, est aussi « l'occasion pour l'équipe de revoir complètement son offre d'accompagnement ». « Pour ce nouveau programme, l'incubateur a mis en place, comme sur un site de production, un processus complet de gestion, d'exécution, d'entraînement et de suivi de chaque projet. »

Aussi, après une participation au challenge « 8 Clos », une sorte d'escape game tech, les membres de la promotion intègrent un « programme intense de trois mois, en collectif, avec un parcours personnalisé » Ensuite, « ils doivent démontrer le potentiel de leur concept devant un comité d'experts qui statue sur l'intégration du projet à la suite du programme, pour une durée de 15 à 21 mois », ajoute le communiqué. Pour financer leurs projets, les participants débloqueront, après le comité de sélection, une avance remboursable - uniquement en cas de succès - pouvant aller jusqu'à 40 000 €. L'incubateur prend en charge les prestations nécessaires à la création et au développement du projet. Une première promotion a été sélectionnée et la suivante arrive en mars.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?