Fermer la publicité

L'économie régionale affiche une croissance modérée

le - - Economie

L'économie régionale affiche une croissance modérée
C. Dupuy - Jeannine Roghe, Bernard Benitez et Lise Hécart lors de la présentation des chiffres de l'économie régionale.

La Banque de France a présenté les résultats de son enquête dédiée aux entreprises en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Si la croissance est toujours là, elle est plus "légère" que l'an dernier à cause, notamment, d'un contexte international difficile.

« Avant, la région affichait une belle croissance. En 2019, elle est encore présente mais elle est légère, annonce Bernard Bénitez, adjoint au responsable du département des Affaires régionales Paca de la Banque de France. L'économie régionale a subi un contexte international difficile qui a pénalisé ses exportations ». C'est ce qu'il ressort de l'enquête annuelle de la Banque de France Paca sur la conjoncture économique de la région.

Un échantillon de 1 500 entreprises qui représentent 37 milliards d'euros de chiffre d'affaires et près de 202 000 salariés a été retenu pour cette édition 2019. Et comme l'an dernier, trois secteurs significatifs de la région ont été retenus : l'industrie, les services marchands et la construction.

Stabilité globale dans l'industrie

C'est ainsi que dans l'industrie, les chefs d'entreprise font état d'une stabilité globale de leurs chiffre d'affaires. Concrètement, l'activité n'évolue pas (0 %, dont -1,6 % à l'export), soutenue en grande partie par la demande nationale.

Comme anticipé, les dépenses d'investissement sont en forte baisse (- 6 % contre 17 % auparavant) et concernent majoritairement des opérations de modernisation. Une baisse que temporise Jeannine Roghe, directrice régionale de la Banque de France « Les investissement sont en recul après une année assez incroyable l'an dernier. Ce n'est pas très grave et assez logique, les investissements sont cycliques. » Les effectifs, quant à eux, s'érodent légèrement (- 0,1 %). « Il y a du chômage mais aussi des emplois non pourvus », précise la directrice régionale.

Les services, poumon de l'économie régionale

Même si le niveau des transactions a pu être perturbé par les mouvements sociaux, le secteur des services reste néanmoins le poumon de l'économie régionale. Le chiffre d'affaires affiche une croissance ralentie de 2,8 % (contre 4,8 % il y a un an) dans la globalité des filières.

Dans les services marchands, les transactions et les dépenses d'investissement progressent modérément, mais moins que l'année précédente (7,1 % contre 13,2 % en 2018). L'emploi est aussi en croissance même si la hausse est faible (0,5 % contre 3,4 %).

La construction, un secteur dynamique en 2019

Dans le secteur de la construction, la production, soutenue par une demande privée et publique bien orientée, s'accroît (+ 5,1 %). Cette tendance est plus présente dans le secteur des travaux publics que dans le bâtiment. « C'est clairement le secteur qui a dynamisé l'économie locale. Et le chiffre final est au-dessus des prévisions, ce qui est rare. Les chefs d'entreprise du secteur sont optimistes », résume Jeannine Roghe. Les effectifs (+ 0,1 %), et les dépenses d'investissement (+ 0,3 %) n'enregistrent quant à eux pas d'évolution.




Caroline Dupuy
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer