AccueilEconomieL’Atelier du menuisier : ébénisterie, restauration, menuiserie

L’Atelier du menuisier : ébénisterie, restauration, menuiserie

Basée à Rognac, cette entreprise est tenue par Marjorie Richard, une artisane motivée et curieuse qui n’hésite pas à se former pour sans cesse évoluer.
Marjorie Richard a participé à la création de mobilier pour l’épicerie fine italienne L’Italia a tavola, à Rognac.
D.R. - Marjorie Richard a participé à la création de mobilier pour l’épicerie fine italienne L’Italia a tavola, à Rognac.

Economie Publié le ,

Marjorie Richard est, depuis 2011, l’heureuse gérante de L’Atelier du menuisier à Rognac. Loin d’être lasse, elle continue de se perfectionner au fil des années, à apprendre des choses nouvelles tous les jours et à mettre en œuvre de nouvelles techniques. Cette artisane est ébéniste de métier. Elle fabrique ou restaure du mobilier qu’il soit moderne ou ancien. « Par la force des choses, je fais également de la menuiserie et, comme l’ébénisterie est moins connue que la menuiserie, j’ai choisi au moment de la création de ma structure de nommer ma société L’Atelier du menuisier. Je réfléchis aujourd’hui à ajouter un nom commercial avec le terme ébénisterie », explique Marjorie Richard.


Ses clients sont des particuliers et des professionnels (architectes, restaurateurs etc.) A titre d’exemple, elle a participé activement à la création de mobilier pour l’épicerie fine italienne L’Italia a tavola, à Rognac. « J’ai créé les cache-vitrines, les mange-debout, la bibliothèque à vin et les plans de travail », précise l’artisane.

Préparée à la transition énergétique

Marjorie Richard en est consciente : « Mon activité est constante mais je n’ai pas énormément connu d’évolution. » Sa solution ? « Se former pour saisir le bon moment, les bonnes opportunités. » Elle s’est donc tournée, à plusieurs reprises, vers la Chambre de métiers et de l’artisanat de région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

A titre d’exemple, « j’ai suivi une formation sur la transition énergétique et une autre sur les économies d’énergie et l’isolation. J’ai également suivi le Déclic Gestion. Mais comme je travaille seule, ce n’est pas évident. Alors je prends des notes et mets tout cela de côté. »

Pour elle, pas de doute : « Je manque de temps. Mais j’espère prochainement mettre à profit tout ce que l’on m’a enseigné. »

Retrouvez chaque semaine nos portraits d'artisans de la région, réalisés en partenariat avec la Chambre de métiers et de l'artisanat de région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 26 septembre 2022

Journal du26 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?