AccueilOxygèneL’arrivée du chef Alexandre Auger apporte un nouveau souffle au Sofitel Marseille Vieux-Port

L’arrivée du chef Alexandre Auger apporte un nouveau souffle au Sofitel Marseille Vieux-Port

Arrivé à la tête de la brigade du restaurant Les Trois Forts, le 4 janvier dernier, le chef Alexandre Auger se donne encore un mois pour créer sa carte. Néanmoins, quelques changements sont déjà visibles en salle et à la carte…
Le chef Alexandre Auger a quitté Paris pendant la pandémie pour venir travailler dans le Sud, à Cassis d’abord, et désormais à Marseille.
D.R. - Le chef Alexandre Auger a quitté Paris pendant la pandémie pour venir travailler dans le Sud, à Cassis d’abord, et désormais à Marseille.

Oxygène Publié le ,

Dominique Frérard a été le chef du restaurant Les Trois forts durant 28 ans. Autant dire une vie ! Celle du jeune chef Alexandre Auger est déjà bien remplie : après 10 ans au Meurice aux côtés du chef Yannick Alléno, il prend les commandes de la brigade du Sofitel Paris Le Faubourg*****, avant de partir, direction le Sud, à l’hôtel Les Roches Blanches. Là-bas, il saura renouveler et apporter sa personnalité créative aux cartes des trois restaurants.

Mais après un peu plus d’un an, il quitte Cassis pour Marseille et ce nouveau défi : prendre la suite du chef Dominique Frérard. « Nous avons reçu beaucoup de candidatures », nous explique le directeur du Sofitel, Vincent Gaymard.

« C’était un vrai challenge que de passer après Dominique. Nous avons beaucoup cherché. Il nous fallait quelqu’un de créatif, à l’aise pour lancer une centaine de plats gastronomiques en même temps. Car beaucoup de chefs savent gérer 30 ou 40 couverts, mais ne savent pas en lancer plus du double. Alexandre Auger est aussi un ex d’Accor. Il cochait donc toutes les cases ».

Le directeur du cinq étoiles nous rappelle combien l’enjeu était important, « puisque nous faisons 50 % de notre chiffre d’affaires en restauration ».

Thibault Barbafieri, de Top chef à Monchef

Déjà quelques changements palpables au Sofitel Marseille Vieux-Port

En à peine quinze jours, le nouveau chef des Trois forts ne pouvait décemment pas faire la révolution. La carte reste, pour quelques semaines encore, celle de Dominique Frérard, avec quelques touches personnelles. « Sa carte arrivera sans doute après la Saint-Valentin ».

Hier soir, avait lieu le dîner annuel gastronomique du Sofitel, Les Dîners d’exception, pour lequel le chef et sa brigade d’une trentaine de personnesont réalisé des recettes totalement inédites pour 65 convives. Certaines, dont un fabuleux dessert chocolat/noisette, se retrouveront peut-être à la carte… Il lui faudra aussi repenser celle de la brasserie Le Carré, les tapas du Dantès Skylounge, les suggestions du room-service, du petit-déjeuner… D’ores et déjà, la décoration de la salle des Trois forts a été revue. Exit les jolies méduses en sulfure, place aux coquillages sur-mesure de la marseillaise Monochromic, aux couverts signés Christofle… un vent de couleurs et de modernité bien nécessaire qui salue donc cette nouvelle ère pour la table gastronomique Les Trois forts.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

Journal du 06 janvier 2023

Journal du06 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?