Fermer la publicité

L'Archiduc, un artisan cirier marseillais

le - - Oxygène

L'Archiduc, un artisan cirier marseillais
A. Zilbermann - Christophe Dino a créé sa marque de bougies et cierges 100 % naturels et artisanaux.

Coup de cœur du public lors du concours de la plus belle vitrine de Noël 2020, organisé par l'association Commerces positifs, la boutique L'Archiduc propose un univers de senteurs, composé de bougies, cierges, parfums d'ambiance et objets de décoration.

Après avoir passé une quinzaine d'années au sein d'une marque internationale de cosmétique, Christophe Dino a eu envie de changer de vie. Passionné de décoration et amateur de bougie depuis toujours, il décide de se reconvertir et suit une formation d'artisan cirier. « J'ai eu le déclic en Italie et en Espagne puisque là-bas, c'est commun de trouver des adresses uniquement dédiées aux bougies. J'ai dû suivre une formation, plutôt basique, pour pouvoir créer mes produits. Je dis "basique" puisque durant la formation, on utilise de la paraffine pour réaliser nos bougies, explique-t-il. Or, la paraffine est un dérivé du pétrole et de mon côté, je voulais fabriquer des bougies éthiques. Quant à la cire de soja, souvent utilisée aussi, elle n'est pas non plus éthique, puisqu'elle induit de la déforestation. »

Il mettra un an à mettre au point ses formules, à base de cire de colza et d'abeille. « Avec de la cire naturelle, les bougies parfument vraiment votre intérieur et elles durent plus longtemps », ajoute-t-il. En revanche, pour ses parfums d'intérieur, coordonnés aux senteurs de ses bougies, il fait appel au savoir-faire des parfumeurs grassois.

Un atelier-boutique

Derrière le comptoir, vous pourrez voir Christophe Dino à l'œuvre, étant donné qu'il fabrique ses cierges et bougies tout au long de la journée. Il propose actuellement une douzaine de senteurs : santal/figue, fleur d'oranger, encens, patchouli… « Pour le printemps, je travaille déjà sur des ambiances florales, comme la mandarine ou le chèvrefeuille. » Aux côtés de sa marque L'Archiduc, Christophe Dino sélectionne également des objets autour de la bougie, mais pas seulement : éteignoirs, photophores et bougeoirs côtoient les coussins, les miroirs « sorcière » et les sulfures. Une très jolie boutique qui a trouvé depuis un an sa clientèle. D'ailleurs, à sa demande, il met au point en ce moment une gamme de cierges liturgiques.

Enfin, pour la petite histoire, Christophe Dino nous apprend que nous devons à Louis XIV l'utilisation de la cire d'abeille pour les bougies, le monarque voulant pour sa galerie des Glaces à Versailles, « des bougies de qualité qui ne noircissaient pas et ne coulaient pas sur la tête des gens ». N'hésitez pas à discuter avec ce passionné, il fourmille d'autres anecdotes sur son métier, plus intéressantes les unes que les autres…

L'Archiduc, 2, rue du Jeune Anacharsis, Marseille 1er. Tél. : 09 81 76 11 12




Alexandra Zilbermann
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer