AccueilEconomieL'application i-wantit cible le B2B

L'application i-wantit cible le B2B

Lancée en 2014 par les Marseillais Fabrice Blisson et Pierre Monville, i-wantit lance une nouvelle offre en direction des e-commerçants.
L'application i-wantit cible le B2B
i-wantit - Fabrice Blisson et Pierre Monville comptent sur la version B2B de leur site pour devenir une whishlist universelle, aux millions d'utilisateurs potentiels

Economie Publié le ,

L'application i-wantit permet à ses utilisateurs de constituer une liste connectée de leurs envies, qu'ils partagent en temps réel avec leurs proches et leur communauté. Repérée par Le Lab by Cdiscount en 2019 (un laboratoire dédié aux start-up prometteuses), i-wantit a changé de dimension grâce à cet incubateur et touche désormais une communauté de 25 millions de visiteurs, sur le site Cdiscount. « En quatre mois chez eux, nous avons touché plus d'utilisateurs que durant six ans d'existence », explique Fabrice Blisson, co-fondateur de l'entreprise. Aux côtés de Pierre Monville, il voit encore plus loin et crée un service destiné aux e-commerçants, baptisé i-wantit inside.


Lire aussi : Pour Noël, i-wantit lance un nouveau service avec Cdiscount


Comment ça marche ?

« Nous voulons devenir, à terme, la wishlist universelle et sociale de tous les e-commerces, explique Fabrice Blisson, qu'il s'agisse des poids lourds du secteur, comme du petit commerce qui manque de visibilité ». Ainsi, i-wantit a imaginé une nouvelle offre au sein de l'écosystème Cdiscount. « Ses utilisateurs ont désormais accès, en plus de leur liste d'achat en mode privé, à leurs wishlists sociales, mais également à celles de centaines d'autres utilisateurs. » Un cercle vertueux qui permet de multiplier les suggestions d'achat à chaque utilisateur i-wantit, grâce à un algorithme intelligent.

« Comme sur Instagram, plus vous regardez de photos, plus le réseau social vous en propose en adéquation avec vos goûts. Avec i-wantit inside, ce sera la même chose ! Plus vous likerez des produits, plus vous recevrez de suggestions adaptées à vos envies. »

Les étapes de son développement

L'application rassemble aujourd'hui plus de 300 000 utilisateurs et touche déjà 300 sites partenaires. Depuis sa création, deux levées de fonds ont déjà eu lieu : 450 000 € en 2016 et 1 M€ en 2018. Une troisième est en cours, à hauteur de 600 000 à 700 000 €. « Nous avons aussi opté pour du crowdfunding, pour 100 000 €, afin de créer autour de i-wantit de la viralité et donc, de la visibilité », précise Fabrice Blisson. Cette nouvelle étape va permettre notamment d'accélérer la commercialisation d'i-wantit inside et de commencer son développement à l'international.

Désormais, l'application fédère autour d'elle des investisseurs et conseils issus de poids lourds du e-commerce ou de la communication, à l'image de Deezer, du Pot commun, d'Havas ou de Publicis. « Une quinzaine de personnalités nous ont rejoints et nous avons structuré notre bureau en pôles distincts. Nous avons entre autres créé un département RSE [responsabilité sociétale des entreprises, NDLR]», conclut le co-fondateur de l'application. Fin 2022, i-wantit devrait compter sur 6 M€ de capital supplémentaire, grâce à la troisième levée de fonds en cours.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?