AccueilDroit et ChiffreEmbarquez pour la 30e édition de la Juris’Cup

Embarquez pour la 30e édition de la Juris’Cup

Les organisateurs et partenaires de cet événement qui réunit, à Marseille, les juristes autour d’un colloque et de régates ont présenté cette édition spéciale à plus d’un titre.
Embarquez pour la 30e édition de la Juris’Cup
R. Poulain - Les organisateurs et partenaires de la Juris'Cup lors de la présentation de la 30e édition.

Droit et Chiffre Publié le ,

L’enthousiasme était de rigueur ce mercredi 8 septembre lors de la présentation à la presse de la 30e édition de la Juris’Cup. Et pour cause : après son annulation en 2020 pour cause de crise sanitaire, la plus grande régate corporative d’Europe revient dans la rade de Marseille, du 16 au 19 septembre, pour le plus grand bonheur des professionnels du droit férus de voile. "Les juristes et les marins aiment la vie, la liberté et ont du courage. Alors nous avons décidé de lancer cette édition. Une décision difficile à prendre avec les incertitudes qui pèsent sur notre avenir, mais nous sommes toujours très optimistes : il fallait l’être pour créer cet événement, il y a 31 ans !", lance ainsi Denis Rebufat, président de l’association Juris’Cup.

Et des embûches il y en a eu et il y en aura sans doute encore d’ici la tenue de cette édition anniversaire. "Si nous sommes ravis de découvrir le nombre important de participants, avec 100 bateaux inscrits, nous ne pouvons que déplorer la quasi absence, cette année, de régatiers étrangers", annonce Denis Rebufat. Autre constat lié à la Covid-19 : des régates qui avaient l’habitude de se dérouler en mai/juin ont été reportées en septembre. C’est le cas notamment des Voiles d’Antibes. "Certains bateaux habitués de notre événement ne seront donc pas là cette année", explique Denis Rebufat. Qu’importe. Pour lui, il n’est pas question de baisser les bras, même s’il reconnaît "que nous n’allons pas innover cette année autant que nous l’aurions souhaité". Loin d’être abattu, il est certain "qu’à cause de ce que nous avons vécu depuis le début de la crise sanitaire, il y aura, durant cette édition, une âme, une envie jamais égalée."

Marseille sous les projecteurs

Il peut, dans tous les cas, compter sur le soutien indéfectible de ses partenaires*. A commencer par le barreau de Marseille qui n’a pas hésité à se lancer cette année dans l’aventure. "Je pensais que la Juris’Cup serait le premier grand événement à Marseille de cette rentrée, mais non ! Marseille depuis cet été est sous les feux des projecteurs. Elle devient, plus que jamais, le laboratoire français de la transformation nécessaire des grandes villes, constate Jean-Raphaël Fernandez, bâtonnier du barreau de Marseille. Il est important de rappeler qu’il y a de l’excellence aussi ici. La Juris’Cup en fait partie. Et elle a le mérite de proposer aux visiteurs une image de notre ville qui ressemble bien plus à celle que nous connaissons." Il poursuit : "La grande famille juridique va se retrouver une nouvelle fois dans la cité Phocéenne. L’occasion de travailler, de faire du sport, de prendre du plaisir et de renforcer les liens entre les différentes professions du droit. De quoi être fier d'être Marseillais." 

La Société marseillaise de crédit elle aussi a répondu présente et demeure le partenaire principal de cet événement, comme l'explique Philippe Bellemin-Noël, directeur de la communication de la SMC : "Notre banque régionale est au service notamment des professions juridiques avec des agences dédiées aux avocats à Marseille, Aix-en-Provence, Avignon et Grasse. C’était donc une évidence d’être partenaire mais aussi de faire participer nos équipes aux régates avec deux bateaux.

* Les Nouvelles Publications est partenaire presse de l'événement. 

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?