AccueilDroit et ChiffreJean-Philippe Agresti, commandant de réserve de l'armée de l'air

carnet Jean-Philippe Agresti, commandant de réserve de l'armée de l'air

Le doyen de la faculté de droit et de science politique d'AMU monte en grade. Jean-Philippe Agresti vient d'accéder au grade de commandant dans la réserve citoyenne de l'armée de l'air.

Droit et Chiffre Publié le ,

Jean-Philippe Agresti, doyen de la faculté de droit et de science politique d'Aix-Marseille Université, a été élevé au grade de commandant dans la réserve citoyenne de l'armée de l'air. Cette distinction lui a été remise par le colonel Alexis Rougier, commandant de la base aérienne 125 d'Istres.

La remise de cet insigne n'est pas le fait du hasard. La faculté de droit entretient des relations étroites avec le monde socio-économique, et notamment pour ses master, dont le master des commissaires aux armées. Ce qui se traduit par des actions de promotion de l'armée, d'une manière générale, mais aussi de la police nationale, de la gendarmerie ou encore des sapeurs-pompiers via, entre autres, des conférences. « Au titre des actions que je mène pour créer du lien entre nos grandes institutions nationales, l'Armée de l'air (Base 125 d'Istres) m'a contacté pour me demander si j'accepterais de faire la démarche pour entrer dans la réserve citoyenne et formaliser ce lien informel et le travail commun entre nos deux institutions », explique Jean-Philippe Agresti, l'objectif étant de valoriser réciproquement ce que fait l'Armée de l'air et de faire connaître ses métiers auprès des jeunes citoyens, des étudiants.

La réserve citoyenne de défense et de sécurité contribue au renforcement du lien entre les armées et la société civile. Elle est constituée de volontaires agréés auprès d'autorités militaires en raison de leurs compétences, de leur expérience, ainsi que de leur intérêt pour les questions relevant de la défense nationale.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?