AccueilFinanceJean-Michel Sibué d’A Plus Finance : « Financer les entreprises et contribuer à financer de la richesse sur le territoire »

Jean-Michel Sibué d’A Plus Finance : « Financer les entreprises et contribuer à financer de la richesse sur le territoire »

Jean-Michel Sibué, directeur associé d’A Plus Finance est en charge du bureau de Marseille. Il accompagne des dirigeants avec une capacité à promouvoir de nouveaux modèles managériaux et de développement.
Jean-Michel Sibué, directeur associé d’A Plus Finance.
D. R. - Jean-Michel Sibué, directeur associé d’A Plus Finance.

Finance Publié le , Propos recueillis par Caroline DUPUY

Les Nouvelles Publications : Comment une entreprise peut-elle choisir le bon investisseur ?

Jean-Michel Sibué : Quand j’ai commencé dans ce métier, il y a plus de 20 ans, nous étions peu d’acteurs locaux. Aujourd’hui, le territoire s’est étoffé, il y a une cinquantaine de professionnels au sein de 10 à 15 structures qui travaillent en bonne intelligence. Les entrepreneurs ont le choix pour trouver le bon partenaire adapté à leur besoin et à leur sensibilité. Nous avons tous la même finalité : accompagner les entreprises et contribuer à créer de la richesse sur le territoire.

Quelles sont vos spécificités ?

A Plus Finance est une société de gestion indépendante qui finance l’économie réelle à fort impact social et territorial avec des fonds qui investissent dans des résidences seniors, des PME de l’économie traditionnelle et dans l’économie sociale et solidaire. Nous accompagnons les dirigeants de PME dans leurs transformations quantitatives (capital développement), managériales (capital transmission) et qualitatives (mutations à impact social ou environnemental). L’extra financier prend une place centrale aujourd’hui.

Quelles sont vos cibles ?

Nous nous adressons à des PME matures dans des secteurs traditionnels ou à des jeunes pousses dans le domaine de l’ESS. Nous sommes à la recherche de dirigeants avec une forte capacité à s’adapter aux nécessités du « nouveau monde » à travers l’innovation managériale.

Ce sont les mieux armés pour devenir les ETI de demain. Dans toute entreprise, surtout une PME, la première richesse est son capital humain. Notre positionnement est Small Caps, nous visons des structures qui réalisent généralement entre 10 M€ et 30 M€ de chiffre d’affaires.

En quoi consiste votre mission ?

Le mandat qui est le nôtre est de faire fructifier les fonds qui nous sont confiés en accompagnant les entreprises qui ont besoin de nous pour franchir un cap de croissance ou de transformation, et qui ont un impact positif sur leurs territoires en créant de l’emploi. En général, nous intervenons sur une durée de trois à six ans. Dès notre arrivée, nous préparons avec nos dirigeants les conditions de notre sortie future à travers nos pactes d’actionnaires.

Comment définissez-vous A Plus Finance ?

Notre siège est à Paris. Nous avons un milliard d’euros sous gestion dont une majorité de fonds dans l’immobilier. Pour notre activité historique de private equity nous intervenons à partir de nos bureaux de Paris, Marseille et Bordeaux. Je me considère, à ce titre, comme un investisseur de proximité.

Le conseil du financeur : « L’arrivée d’un fonds au capital doit permettre une transformation quantitative et qualitative de la société »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 26 septembre 2022

Journal du26 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?