AccueilEconomieJean-Marc Perrin président du Technopôle de l'Arbois

Jean-Marc Perrin président du Technopôle de l'Arbois

Jean-Marc Perrin, 55 ans, a été élu, à la présidence du syndicat mixte du Technopôle de l'Arbois. Il succède à l'ancien élu socialiste aixois Alexandre Medvedowsky qui a quitté la scène politique.
Jean-Marc Perrin président du Technopôle de l'Arbois

Economie Publié le ,

Adjoint au maire d’Aix-en-Provence (UMP) délégué aux grands travaux, à la voirie et à l’aménagement, en charge également de la mairie de quartier de la Duranne, voisin de l’Arbois, Jean-Marc Perrin, un proche de Maryse Joissains-Masini a été élu conseiller départemental en mars dernier.
Au sein du vaisseau bleu désormais présidé par l’élue marseillaise (UMP) Martine Vassal, il préside le groupe majoritaire UMP-UDI.

Un pôle de R&D sur l'environnement

Soutenu par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, le Technopôle de l’Arbois, aux portes d’Aix-en-Provence, est un pôle de R&D sur les thématiques environnementales. Le syndicat mixte pilote notamment un projet de pôle de compétitivité sur « la gestion des risques et la vulnérabilité des territoires ».
Ancien cadre de la pétrochimie, le nouveau patron de l’Arbois entend poursuivre la politique de développement du technopôle qui accueille quotidiennement 1.500 personnes, 110 entreprises de pointe et 11 laboratoires de recherche, notamment la chaire du Collège de France qui travaille sur le climat.
Cette continuité sera incarnée par la stabilité des ressources humaines : l’actuel directeur général du syndicat mixte, Olivier Sana, va poursuivre sa mission entamée en septembre 2010.

De nombreux projets

Le nouveau président devra piloter la mise en œuvre des grands projets d’aménagement du technopôle : la ZAC de la gare, une ZAC de 23 hectares qui doit accueillir 100.000 mètres carrés de plancher (bureaux et services) autour de la gare TGV de l’Arbois, et la ZAC du Tourillon, une ZAC de 60.000 mètres carrés de plancher dont la première pièce sera le projet de campus high-tech « The Camp » porté par l’ancien patron du groupe High Co, Frédéric Chevalier. Cet ensemble de 11.100 mètres carrés conçu par Corinne Vezzoni sera l’une des briques du programme « Frenchtech » : il comprendra un incubateur de start-up innovantes (3.500 m2), une cafétéria (600 m2) et une résidence hôtelière de 284 chambres (7.000 m2).

Le plan du Technopôle :

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?