AccueilEconomieJean-François Rey, des lunettes marseillaises design

Jean-François Rey, des lunettes marseillaises design

Chef de file des designers en lunetterie, Jean-François Rey impose depuis trente ans son style décalé. Né dans le Jura, il a choisi de vivre à Marseille à la fin des seventies et d'y poser le siège de son groupe.
Jean-François Rey, des lunettes marseillaises design
Jean-François Rey a choisi de vivre à Marseille

Economie Publié le ,

Le nom de Jean-François Rey reste une référence en matière de création et d’expertise lunetière haut de gamme. Dirigeant de BLI-DBP depuis 1996, il a imaginé quatre marques complémentaires : J.F. Rey, Boz Eyewear, Volte Face, et Sky Eyes, avec pour certaines des sous-collections bien pensées. Propriétaire de l’usine Ellaps dans le Jura, le bassin lunetier dont il est originaire, il développe alors ses collections dans le plus grand respect des traditions lunetières françaises, avec un savoir-faire d’exception reçu en héritage sur deux générations.

Innover toujours

A 16 ans, il crée sa première collection, puis collabore à Paris avec de grandes marques de prêt-à-porter (Agnès b., Bensimon, Marithé et François Girbaud, Issey Miyake etc.), avant de fonder en 1995 la société que l’on connait aujourd’hui à Marseille. Amoureux du Japon, il reste très influencé par la culture nipponne, mixant avec justesse raffinement et technologies high-tech. A l’image d’un laboratoire d’expérimentation et sans jamais trahir l’héritage d’une fabrication française, le designer se lance en permanence de nouveaux défis, donnant naissance à des pièces d’exception, innovantes et toujours très esthétiques.

En partenariat avec les meilleurs fournisseurs mondiaux (titane japonais, cuir italien…), il expérimente de nouvelles matières. Mazzuchelli, le leader mondial de l’acétate dévoloppe même pour son groupe des matières exclusives. Ainsi, Jean-François Rey s’approprie le titane, le bois, la céramique ou plus récemment le cuir, dans des associations inattendues très maîtrisées. En quête de nouveaux challenges créatifs et techniques, le créateur s’affiche comme un moteur indiscutable sur le marché lunetier français actuel. De nouveaux brevets sont d’ailleurs régulièrement déposés. La marque rayonne aujourd'hui dans plus d’une cinquantaine de pays. Quant à la direction artistique, elle est confiée depuis toujours à sa femme Joëlle.

Retrouvez la suite de cet article dans le numéro 9887 des Nouvelles Publications (parution le 18/03/2016). Cliquez ici pour plus d'informations sur nos offres d'abonnement.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?