AccueilEconomieJean-Brice Garella mise sur l'hôtellerie de luxe

Jean-Brice Garella mise sur l'hôtellerie de luxe

Jean-Brice Garella, le patron de l'entreprise de prêt-à-porter haut de gamme J.J. Garella, vient d'ouvrir la Villa Saint-Ange, un hôtel cinq étoiles à Aix-en-Provence.
Jean-Brice Garella mise sur l'hôtellerie de luxe

Economie Publié le , par

Après l'ouverture de l'hôtel Les quatre dauphins (deux étoiles) il y a quatre ans dans le quartier Mazarin d'Aix-en-Provence, Jean-Brice Garella récidive dans l'hôtellerie en rachetant un hôtel particulier datant du XVIIIe siècle, villa Saint-Ange. « Nous l'avons traité en gommant tout ce qui pouvait faire référence à l'hôtellerie pour que, dans l'esprit, vous ayez l'impression d'arriver chez des amis », précise celui qui a endossé le costume du maître d'œuvre, accompagné par l'architecte aixois Henri Paret et en lien étroit avec les Bâtiments de France. Pour obtenir ce résultat, il a choisi de travailler avec 37 entreprises, toutes (hormis pour le parquet) basées à moins de 100 km d'Aix-en-Provence et dont la moitié est labellisée Entreprise du patrimoine vivant (EPV). L'objectif étant de réaliser un travail identique à ce qui se pratiquait au XVIIIe siècle. Des compagnons ont également œuvré, comme pour la réalisation du toit en zinc.

Trois années consacrées à la réflexion et au dépôt de permis de construire et deux années de travaux ont été nécessaires pour concrétiser cet établissement cinq étoiles d'une superficie brute de quelque 4 000 m2 sur un domaine de 8 000 m2. Ouvert mi-août, ce ne sont pas moins de 60 emplois qui devraient être créés à terme.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?