Fermer la publicité

Jean-Baptiste Geissler : « Faire en sorte que l'écosystème joue plus collectif »

le - - Economie

Jean-Baptiste Geissler : « Faire en sorte que l'écosystème joue plus collectif »
D.R. - Jean-Baptiste Geissler, nouveau directeur général de la French Tech Aix-Marseille.

Nouveau directeur général de la French Tech Aix-Marseille suite au départ de Virginie Lambert-Ferry, Jean-Baptiste Geissler détaille ses objectifs pour contribuer au développement des start-up du territoire.

Les Nouvelles Publications : Depuis lundi 2 mars, vous êtes le nouveau directeur général de la French Tech Aix-Marseille. Quelle va être votre feuille de route ?
Jean-Baptiste Geissler :
Elle va être en grande partie dans la continuité de ce qui a déjà été mené. Nous allons continuer à développer des actions en propre, telles que Le Grand bain, mais aussi postuler à des dispositifs nationaux. Nous avons déjà intégré French Tech Tremplin et nous sommes en train de monter un dossier pour French Tech Central, une sorte de guichet unique qui permet de mettre en relation les start-up avec les acteurs publics, l'administration.

Mon objectif au long cours ne peut peut-être pas se traduire avec une action spécifique... C'est finalement de faire en sorte que le dialogue soit meilleur entre les acteurs de l'écosystème, après ce qu'il s'est passé au moment du changement de gouvernance, et que l'on se retrouve tous ensemble pour pouvoir passer un cap dans ce que l'on fait. Cela nous permettrait d'être plus visibles à l'international et d'attirer des talents.

Vous avez travaillé pendant trois ans chez Rising Sud et avez notamment été coordinateur du Pass French Tech. Vous connaissez donc plutôt bien l'écosystème. Quelles en sont, selon vous, ses caractéristiques ? Et quels sont les besoins des start-up ?
C'est sûr que comparé à Paris, les start-up sont plutôt petites et jeunes, au stade de l'early stage. L'état d'esprit start-up est venu un peu plus tard sur le territoire. Même si des choses se passaient dans l'entrepreneuriat, les technologies, c'est assez récent qu'il y ait des accompagnateurs. Concernant les besoins, il est très souvent question de financements et de la recherche de talents. Bien entendu, l'international fait rêver tout le monde.

Globalement, le rôle de la French Tech est de « faire avec », autrement dit de donner de l'ampleur aux projets qui existent sur le territoire et d'accompagner leur croissance. Quand il se passe quelque chose, nous devons le mettre en valeur, quand des besoins sont formulés, nous essayons d'y répondre et si personne n'y parvient, alors on fait en propre. C'est ce qu'il s'est passé avec Le Grand bain.

Pour accompagner les start-up dans leurs développements, pensez-vous mettre en place des partenariats avec par exemple des structures à l'étranger ?
Là aussi, ma première idée est de faire avec ce qui existe déjà, notamment en travaillant avec la Métropole et la Région. Je préfère que l'on se greffe à leurs actions plutôt que d'en inventer d'autres. Nous devons nous montrer disponibles, aider à créer des contacts en amont. Ces collectivités nous financent, nous les voyons donc régulièrement et on leur dit : « Servez-vous de nous ».

Comment imaginez-vous la French Tech dans cinq ans ?
Pour la French Tech je ne pourrai pas vous répondre car les orientations stratégiques sont prises avec le board. Mais ce à quoi j'aimerais contribuer c'est à l'évolution de l'écosystème et permettre l'émergence de champions qui aient une force d'entraînement. J'aimerais aussi installer cette notion d'inclusif et de durabilité, qu'elle soit indissociable du territoire. Si par mon action je permets de faire que l'on joue plus collectif, ce sera une belle satisfaction.




Karen Latour
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer