Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Jacques R. Saadé, le départ d'un grand capitaine d'industrie

le - - Economie

Jacques R. Saadé, le départ d'un grand capitaine d'industrie
D.R. - Jacques R. Saadé a fait de la CMA CGM le n°3 mondial du transport maritime par conteneurs.

Jacques R. Saadé, le président fondateur du groupe CMA CGM s'est éteint le 24 juin à l'âge de 81 ans.

C'est un grand capitaine d'industrie que Marseille vient de perdre, ce dimanche 24 juin. Les annonces à la suite de la disparition de Jacques R. Saadé, à l'âge de 81 ans sont unanimes : « exemple pour tous les chefs d'entreprise de notre région », pour Johan Bencivenga, le président de l'UPE 13, « entrepreneur exceptionnel », etc… Pour Renaud Muselier, le président de la Région « il aura marqué la France et notre ville ».

Capitaine d'industrie… Jamais autant ce terme n'aura aussi bien collé au parcours de ce Libanais, qui a quitté son pays il y a 40 ans pour s'installer à Marseille et y fonder en 1978 la Compagnie maritime d'affrètement. Visionnaire, il comprend très vite les enjeux en termes de transport de marchandises induits par la mondialisation. De quatre collaborateurs et un navire à ses débuts, il a fait de la CMA CGM, à force d'alliances, de rachats ciblés et de développements vers la Chine, le numéro 3 mondial du transport maritime par conteneurs. Aujourd'hui son entreprise détient une flotte de 494 navires et dessert plus de 420 ports dans le monde. Elle emploie plus de 30 000 collaborateurs dont 2 400 à Marseille, où est installé son siège.

Un acteur incontournable

Il fut aussi un grand bâtisseur avec sa tour CMA CGM conçue par l'architecte Zaha Hadid, siège de l'entreprise, premier édifice de la skyline marseillaise et plus haut immeuble de la ville.

Le 7 février 2017, le jour de ses 80 ans, il avait cédé la barre du navire à son fils, Rodolphe Saadé, nommé alors directeur général, « et lui avait confié la présidence du conseil d'administration le 24 novembre dernier », rappelle la CMA CGM dans un communiqué.

Très attaché à Marseille, qu'il aimait comparer à Beyrouth, Jacques R. Saadé avait contribué à replacer la ville sur la carte des ports qui comptent. De par ses origines et sont implications dans la vie économique, culturelle et sociale locale, il était aussi un exemple et un acteur incontournable.




Frédéric DELMONTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer