AccueilEconomieITGA industrialise l’intelligence artificielle pour traquer l’amiante

ITGA industrialise l’intelligence artificielle pour traquer l’amiante

Le laboratoire d’analyse ITGA lance l’industrialisation de son processus de détection d’amiante par l’Intelligence Artificielle (IA). Une première dans ce secteur d’activité.
Implémentée sur un microscope électronique à transmission (MET), le rôle de l’IA est de détecter les fibres indiquant la présence potentielle d’amiante.
D. R. - Implémentée sur un microscope électronique à transmission (MET), le rôle de l’IA est de détecter les fibres indiquant la présence potentielle d’amiante.

Economie Publié le ,

Le laboratoire d’analyses ITGA, présent à Meyreuil, va industrialiser son processus de détection d’amiante via l’intelligence artificielle. Ce procédé, inédit pour le secteur, sera intégré au sein d’une première ligne de production d’analyses avant d’être déployé plus largement au sein du laboratoire. Ce qui implique une transformation en profondeur de l’environnement de production dans lequel ce nouveau process va s’insérer, ainsi que des évolutions logicielles et ergonomiques pour que l’utilisation du système devienne plus naturelle. Implémentée sur un microscope électronique à transmission (MET), son rôle est de détecter les fibres indiquant la présence potentielle d’amiante. A terme, l’intelligence artificielle doit permettre d’augmenter le volume et la fiabilité des analyses pour repérer l’amiante. Ce qui permettra aux analystes de concentrer leur attention sur les échantillons qui contiennent des objets fibreux à caractériser.

DigDash milite pour de la "business intelligence" écologique

Initialement spécialisée dans la détection et la qualification des polluants du bâtiment, ITGA (filiale du groupe Carso) a développé, au fil des années, son expertise autour des enjeux de l’hygiène industrielle, du bâtiment durable et de l’environnement. Depuis six ans, les équipes R&D d’ITGA développent cette technologie de détection d’amiante via l’intelligence artificielle. Testée depuis février 2022 au sein de son laboratoire de Saint-Grégoire (Ille-et-Vilaine), elle a été accréditée par le Cofrac, organisme chargé d’évaluer la compétence et l’impartialité des laboratoires d’analyses.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

Journal du 06 janvier 2023

Journal du06 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?