AccueilEconomieIsoferm France rend accessible le volet battant sans entretien avec myVolet

Isoferm France rend accessible le volet battant sans entretien avec myVolet

Suite au rachat en avril 2021 d'Isoferm France, fabricant de menuiserie bois, Matthieu Loussinian, son nouveau PDG, a développé une stratégie de commercialisation grand public de myVolet, premier volet battant, sans entretien, à monter soi-même.
Matthieu Loussinian, PDG d'Isoferm et Olivier Bizot, responsable R&D.
Debora Lhotellier-Isoferm France - Matthieu Loussinian, PDG d'Isoferm et Olivier Bizot, responsable R&D.

Economie Publié le ,

Une année seulement après avoir repris les rênes d'Isoferm France, Matthieu Loussinian, conseiller en stratégie digitale depuis dix ans auprès de PME, révolutionne le marché des fermetures extérieures. Il a mis en œuvre une stratégie de développement pour myVolet, le premier volet battant à monter soi-même, judicieuse déclinaison version Do it yourself du volet en polyuréthane armé d'aluminium qui a fait la réputation de cette entreprise florissante.

Au fil du temps, Isoferm France, installée à La Fare-les-Oliviers, a fabriqué pour plus de dix mille clients dans le sud de la France et depuis plus de vingt ans. « Les difficultés d'approvisionnement en bois l'avaient contraint à se tourner vers un produit de substitution aux qualités similaires », explique Matthieu Loussinian, son jeune PDG. L'ancien responsable, Olivier Bizot qui s'était associé en 2010 à un chimiste avait, après dix années de recherche et développement financées par l'Europe, conçu ce volet aux qualités indéniables. « Le produit qui possède la consistance du chêne massif est à la fois robuste, résistant, isolant et durable. Il m'a plu d'emblée », évoque t-il avec d'enthousiasme. A la recherche d'un repreneur, Olivier Bizot a accepté de transmettre la PME tout en restant responsable R&D aux côtés de Matthieu Loussinian qui désirait tout à la fois préserver le savoir-faire et redonner un second souffle à l'entreprise.

Six-Fours : Tobati menuiserie, comme à la maison

Une stratégie en ligne

Ces dernières années, Isoferm France a pâti du revirement des foires privilégiant davantage le divertissement à la commercialisation, du peu d'attractivité des galeries commerciales, et aussi de la crise de la Covid qui l'a pénalisée pendant six mois. Face à ce contexte, elle a réorienté avec pertinence sa stratégie. « Nous avons de prime abord étendu notre présence sur toute la France avec un réseau de distributeurs, des menuisiers indépendants distributeurs agréés formés à la pose et à la manutention », confie Matthieu Loussinian. Isoferm France, dont l'effectif est désormais de 15 salariés, développe aussi le produit en pure players sur myvolet.fr et sur le site de Leroy Merlin. « Nous avons in fine réinvesti nos compétences. Tout se fait désormais en ligne », assure-t-il. C'est ainsi une version en kit, à monter soi-même pour le bricoleur du dimanche. « Tout est réalisé sur place, de la fabrication du moulage à haute pression à la logistique en passant par l'assemblage des lames et la peinture. C'est une première en France et même en Europe. Notre but est de rendre accessible la qualité avec ce produit et ainsi de favoriser l'amélioration énergétique de l'habitat à un public plus large », estime-t-il.

Ses vertus sont nombreuses à commencer par une isolation phonique et thermique et un prix inférieur à 60 % à celui du marché. « Il se travaille comme un volet bois et on peut le peindre à la couleur de son choix », rajoute Benjamin Asseraf, chargé de développement. Après des difficultés d'approvisionnement de mai à octobre 2021, la PME a retrouvé une activité normale. Elle réalise 3 à 4 M€ de chiffre d'affaires et entend se renforcer avec une dizaine de nouveaux collaborateurs d'ici un an. « Nous pourrions atteindre avec le lancement de nouveaux produits 10 M€ de chiffre d'affaires d'ici fin 2024 », espère-t-il. Son ambition est de se développer à l'international tout d'abord en Italie dès octobre 2022 puis en Belgique en 2023. « Les profils de ces pays dans la zone euro avec des résidences similaires à celles de la France nous offrent de belles perspectives », annonce-t-il.

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 26 septembre 2022

Journal du26 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?