Fermer la publicité

artisan Instant V : à la découverte de la pâtisserie végétale

le - - Economie

Instant V : à la découverte de la pâtisserie végétale
D.R. - Cohérent avec ses idées, cet artisan privilégie également les emballages recyclés ou recyclables, les produits issus de l'agriculture bio et locale autant que possible.

Cette boutique au cœur d'Aix-en-Provence propose des mets végétaux et éthiques à emporter ou à consommer sur place.

V comme végétal ou comme vegan ? « C'est un peu la même chose mais végétal passe mieux. Le terme est moins connoté que celui de vegan », estime Quentin Béchard. La pâtisserie aixoise Instant V propose des gâteaux, du chocolat, des viennoiseries, des glaces et du snacking. « Tout est végétal, c'est-à-dire sans aucune matière animale donc sans produit laitier, œuf, gélatine animale etc. » L'objectif de cet artisan est clair : « nous souhaitons rendre la pâtisserie végétale plus accessible et donc plus séduisante ». Comprendre : « je ne veux pas que les clients trouvent ça bon pour du vegan. ça doit être bon, tout court ».

Quentin Béchard est pâtissier depuis plus de 10 ans mais il propose du vegan seulement depuis deux-trois ans. « Mes attentes et mon travail en matières de pâtisserie n'ont pas diminué pour autant, bien au contraire ». Ainsi il invente et réinvente des classiques (il propose depuis peu son baba au rhum revisité). Et s'il n'atteint pas le résultat escompté il ne propose pas le produit. C'est le cas, par exemple de la pâte à chou qu'il peine à remplacer. « Nous pensons que dans notre société, il est temps, et possible, de se tourner vers un mode d'alimentation plus éthique et raisonné, sans pour autant se priver de mets délicieux ! »

Recyclés ou recyclables

Cohérent avec ses idées, cet artisan privilégie également les emballages recyclés ou recyclables, les produits issus de l'agriculture bio et locale autant que possible. C'est ainsi qu'une petite réduction est proposée aux clients qui viennent avec un contenant pour limiter les déchets.

Quentin a ouvert son magasin avec sa femme Mathilde en 2018. Depuis il ne cesse de le faire évoluer. « Nous avons profité de notre baisse d'activité liée au confinement pour renouveler notre carte et réfléchir à notre concept. » La boutique propose de la vente à emporter mais aussi sur place. Les artisans sont également visibles et actifs sur les réseaux sociaux suite à une formation de la Chambre de métiers et de l'artisanat.




Caroline Dupuy
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer