AccueilOxygèneHugues Charrier et Lionel Borla livrent leurs Echos cézanniens

Hugues Charrier et Lionel Borla livrent leurs Echos cézanniens

Le photographe Hugues Charrier et l’artiste peintre Lionel Borla publient Echos cézanniens, un livre qui propose un double regard artistique sur le parcours de Paul Cézanne en Provence.
Hugues Charrier et Lionel Borla livrent leurs Echos cézanniens
D.R. - Hugues Charrier et Lionel Borla sont les auteurs d'Echos cézanniens.

Oxygène Publié le ,

Avec Echos cézanniens, Hugues Charrier et Lionel Borla partent sur les traces de Paul Cézanne, de l’Estaque à la Sainte-Victoire, en passant par le Jas de Bouffan ou l’atelier des Lauves. Appareil photo ou pinceaux en main, ils livrent « un dialogique visuellement polyphonique », comme l’écrit Denis Coutagne, historien de l’art et spécialiste de Paul Cézanne, en préface.

Les 130 pages de leur livre jettent un double regard sur les débuts « d’une cohabitation délicate entre la naissance de la photographie et la peinture », explique Hugues Charrier. Dans le texte d’introduction, les auteurs citent une phrase attribuée à Paul Delaroche, peintre officiel de Napoléon 1er et découvrant l’invention de la photographie : « A partir d’aujourd’hui, la peinture est morte. »

Dialogue peinture-photographie

« Devant la multiplication des échoppes de photographe, les peintres appréhendent que toute une partie de leur activité leur échappe, notamment les portraits », rappelle Hugues Charrier.

Pourtant photographie et peinture se sont beaucoup apportées l’une à l’autre. « Cézanne est l’un des peintres qui a très vite perçu l’intérêt que pouvait avoir la photographie sur l’évolution de la peinture qu’il va très vite révolutionner pour devenir le peintre de la modernité du XXe siècle, ajoute-t-il. Il utilise la technique photographique pour saisir l’importance du réalisme que cela peut apporter à la peinture. »

Un voyage artistique

Ainsi apparaissent en XXIe siècle des photographes-peintres et peintres-photographes. Suivant leurs traces, Hugues Charrier et Lionel Borla ont décidé d’assumer pleinement leur art et de les faire dialoguer.

Le livre est conçu comme un face à face sensible pendant lequel Hugues Charrier et Lionel Borla développent deux points de vue sur l’œuvre de Cézanne. Le livre est conçu par étapes : Aix-en-Provence, l’Estaque, la campagne aixoise… A chaque fois, les auteurs indiquent le lieu et invitent même les lecteurs-promeneurs à y aller en ajoutant les coordonnées GPS.

Page de gauche, une photo, page de droite un dessin, une peinture. On a envie de tourner les pages et de retourner sur les pas de Cézanne, porter son regard sur les courbes et la lumière si particulières de la Sainte-Victoire.

Le livre est disponible dans les libraires aixoises et marseillaises ou au Bleuet à Banon.
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?