Fermer la publicité

Hoppins, l'application qui veut doper l'e-commerce de proximité

le - - Economie

Hoppins, l'application qui veut doper l'e-commerce de proximité
D.R. - Lancée cet été, Hoppins est une application de e-commerce pour les boutiques de mode et d'accessoires.

Avec leur application Hoppins, Thomas Matesi et ses trois associés permettent aux commerçants indépendants, et plus précisément ceux qui proposent des vêtements, chaussures et accessoires, de poursuivre leur activité en période de confinement.

C'est en 2018, alors qu'il termine ses études à Kedge Business School, que Thomas Matesi se lance avec Cédric Villain, Julie Borrelly, Etienne Chambon dans l'élaboration de l'application Hoppins. « Au début des années 2000, lorsque les Allées Provençales ont ouvert, la clientèle s'est déportée vers ces nouveaux magasins. Ma mère, gérante d'une boutique de vêtements, a dû fermer. Cela m'a beaucoup touché et donné l'envie de créer quelque chose pour aider les commerçants indépendants », se remémore Thomas Matesi.

Finalement sortie en juillet dernier, le principe de cette application de e-commerce est de permettre à chaque commerçant adhérent (29,90 €/mois) de proposer à la vente des articles de mode et accessoires, considérés comme non essentiels en cette nouvelle période de confinement. Les visiteurs font leur shopping en ligne et récupèrent leurs achats en magasin ou se font livrer à domicile. Quant aux commerçants, grâce à un site web de gestion, ils peuvent gérer, facilement et en temps réel, leur interface, leurs produits, leurs demandes de réservation. De nombreux services additionnels sont également proposés (photos, vidéos promotionnelles, etc.) dans le but de renforcer leur notoriété digitale.

Transition digitale

Actuellement, une trentaine de boutiques du territoire d'Aix-en-Provence, de Marseille et même de Versailles (Yvelines) sont séduites par cette plateforme qui leur permet d'élargir leur zone de chalandise. Et donc, de toucher de potentiels clients qui ignoraient jusqu'à leur existence. Car, si l'idée de départ était de soutenir les petits commerces, Hoppins leur offre une visibilité hors de leur ville.

« Hoppins comble l'absence d'un site e-commerce qui, pour ceux qui en possèdent un, se doit d'être bien référencé pour être visible sur le web et attirer la clientèle », indique Thomas Matesi.

Il considère d'ailleurs : « Notre solution est simple d'utilisation, non chronophage et correspond à l'activité des commerçants et de leur clientèle. Elle est nécessaire pour les aider à traverser cette crise et les accompagner dans leur transition digitale. »

Aujourd'hui, la SAS, dont le siège social se trouve à Peyrolles-en-Provence, compte deux bureaux dans les écoles les cofondateurs de l'appli ils ont fait leurs études : un à Ynov à Aix-en-Provence, l'autre en incubation au sein de Kedge. Cette jeune entreprise souhaite grandir au niveau national. Pour cela, elle est à la recherche d'investisseurs ayant envie de contribuer à ce développement.




Martine Debette
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer