Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Artisan Gros Mots s'affiche dans toute la région et ailleurs

le - - Economie

Gros Mots s'affiche dans toute la région et ailleurs
D.R. - Pour Laurence Lucari, « c'est plus sympa de faire une photo devant l'une de nos créations que devant un kakemono ! »

La société Gros Mots, à Aubagne, propose la découpe de lettres, logos, formes en polystyrène. Elle séduit les entreprises mais aussi les institutions.

Gros Mots, c'est l'alliance de deux personnes qui ont travaillé ensemble dans le passé et qui ont décidé de s'associer pour unir leurs compétences complémentaires. Frédéric Gardanne, qui détient le savoir-faire en matière de découpe du polystyrène, et Laurence Lucari, qui bénéficie de solides compétences et expériences en commerce, communication et digitalisation.

Force est de constater que cette société aubagnaise a vu juste avec ses créations colorées en polystyrène. Au fil des ans, bon nombre d'entreprises ont fait appel à ses services. L'attrait pour ces "gros mots" ne se limite pas au monde de l'entreprise : « Villes, Régions, Départements, communautés de communes, nombreux sont les territoires qui ont vu "gros" avec nous », précise Laurence Lucari, avec une touche d'humour.

Les créations de Gros Mots sont notamment visibles sur des scènes de palais des congrès et autres grandes manifestations (décoration événementielle) et sur des stands dans les foires ou salons (décoration de stands). Elles visent à mettre en avant un nom de société ou un produit comme un savon de Marseille géant. « Bien souvent, ce sont les agences événementielles qui font appel à nos services. C'est un secteur dynamique. » Pour Laurence Lucari, pas de doute, « nos réalisations plaisent et sont souvent reprises sur les réseaux sociaux. C'est plus sympa de faire une photo devant l'une de nos créations que devant un kakemono ! »

Portes ouvertes

Forte de son succès, la société, qui est basée à Aubagne, ne cesse de s'agrandir. « Aujourd'hui, nous sommes six et nos locaux sont passés de 100 à 500 m2. Nous avons maintenant trois machines. Nous prévoyons pour 2020 d'acquérir une machine cinq axes qui nous permettrait de proposer de réaliser du vrai 3D », résume Laurence Lucari.

Face à un tel développement, Gros Mots a décidé de suivre la formation Capea (Cycle d'amélioration des performances des entreprises artisanales) Action de la Chambre de métiers et de l'artisanat de région Provence-Alpes-Côte d'Azur (CMAR Paca). Destinée aux sociétés ayant plus de trois ans d'activité, cette dernière vise à améliorer les performances de l'entreprise artisanale. « Une formation très concrète et nécessaire avec des consultants de très grande qualité », précise Laurence Lucari.




Caroline Dupuy
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer