Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Grand Port Maritime de Marseille : un engagement collectif pour un port toujours plus « smart »

le - - Economie

Grand Port Maritime de Marseille : un engagement collectif pour un port toujours plus « smart »
J.-C. Barla - Partenaires publics et privés ont signé le 4 juillet dernier une convention pour faire du port de Marseille-Fos un port du futur.

Le hangar J1 accueillait le 4 juillet le premier « Smartportday » destiné à évoquer les avancées de la démarche « Marseille Fos - French Smart Port in Med ». A cette occasion, partenaires publics et privés ont signé une convention d'engagement.

La démarche « French Smart Port in Med » initiée par le Grand Port maritime de Marseille (GPMM), la CCI Marseille Provence et Aix-Marseille Université (AMU), doit contribuer à la construction du port du futur en lui apportant des innovations technologiques, digitales et environnementales. Soutenue par l'Etat, la convention signée le 4 juillet rassemble en plus la Banque des territoires, la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Métropole Aix-Marseille-Provence, le Département des Bouches-du-Rhône, la Ville de Marseille, Euroméditerranée, l'Union maritime et fluviale (UMF), CMA CGM, EDF, Hammerson-Les Terrasses du Port, Naval Group et Traxens.

« Le port veut partager des expériences, enrichir des réflexions pour aller plus vite », a souligné Jean-Marc Forneri, président du conseil de surveillance du GPMM, en rappelant que l'approche nourrira le plan stratégique 2019-2023. « Nous voulons que ce port soit objet de fierté ici et exemplaire vu d'ailleurs », confie aussi Jean-Luc Chauvin, président de la CCIMP. Quant à Yvon Berland, président d'AMU, il assure que l'université apportera toutes ses compétences à la communauté portuaire dans cette évolution. Le « Smart Port Challenge » a déjà mis en évidence sept binômes grand groupe / start-up ou PME pour tester des solutions avec l'appui de thecamp.

Innovations opérationnelles

Le GPMM expérimente ainsi depuis le 4 juillet avec les ports du Havre, d'Anvers et de Rotterdam, le prototype d'un outil, conçu à l'intention des chargeurs par la société Searoutes, pour calculer les trajets logistiques les moins émetteurs de gaz à effet de serre du départ à l'arrivée, en intégrant les transports sur mer et sur terre. Cette dernière est incubée chez ZeBox. Pour son co-fondateur, Pierre Garreau, la part du fret dans les émissions globales de CO2 représentant 30%, il promet, à travers des algorithmes, de fournir « la route la plus verte possible pour le trafic ».

NavAlgo collabore avec CMA CGM sur ForETA, une technologie également à base d'algorithmes, évaluant les temps estimés de sortie des conteneurs des terminaux portuaires, en maximisant l'exploitation des données. « Elle va encore évoluer », promet François Bottin, directeur de la « Digital Factory » de l'armateur. Quant à Naval Group, le challenge a généré une collaboration de recherche et développement avec Egerie, éditeur toulonnais de logiciels, afin d'établir une « cyber-cartographie portuaire » détaillant les niveaux d'exposition aux attaques numériques, les impacts, les mesures à adopter… Les quatre autres projets sont portés par Hammerson-Terrasses du Port/MktxDATOS, EDF/Capsim, Interxion/GreenCityzen, La Méridionale/Nauvelis.

Le « French Smart Port in Med » doit servir l'attractivité globale du territoire. « La démarche n'a de sens que collective », insiste Hervé Martel, le président du directoire du GPMM. « Nous sommes prêts à aller le plus loin possible pour faire vivre nos entreprises. Marseille n'est pas si en retard qu'on ne le dit. Mais nous devons mieux communiquer sur nos actions et projets », réclame Jean-Claude Sarremejeanne, président de l'UMF.




J.-C. Barla
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer