AccueilOxygèneGhost Galerie ouvre à Paris

Ghost Galerie ouvre à Paris

Après Marseille, Ghost Galerie, spécialiste du post-graffiti, a ouvert sa deuxième adresse à Paris, afin de faire découvrir ou reconnaître les artistes à l’origine de l’une des dernières grandes cultures artistiques du XXe siècle.
Ghost Galerie ouvre à Paris
D.R. - La marseillaise Ghost galerie s’installe à Paris et y présente tout l’été une quarantaine de pièces des années 80.

Oxygène Publié le ,

Installés à Marseille depuis 2012, Stéphane Miquel et Caroline Pozzo-di-Borgo, collectionneurs avant d’être marchands puis marchands tout en restant collectionneurs, travaillent d’abord en étage. Puis, en 2018 Ghost Galerie ouvre ses portes au numéro 2 de la rue de Belloi dans un hôtel particulier du centre-ville, avec une rétrospective de l’artiste new-yorkais Dondi White (le style Master Général). Ghost Galerie défend l’une des impulsions les plus fortes du siècle dernier : le graffiti (dans la rue) et le post-graffiti (en atelier), du milieu des années 70 et de la fin des années 80 en rendant hommage aux pionniers de ce mouvement, acteurs indissociables de la scène artistique de l’East Village, utilisant l’aérosol comme langage artistique et gestuel. Des oeuvres sur toile, reflets d’une énergie créatrice puisée dans la force d’une ville, sont le témoin d’une culture d’adolescents et de jeunes adultes, la culture Hip Hop née du bouillonnement des années 70-80.

Paris, une adresse incontournable

Ouvrir Paris était une évidence pour Stéphane Miquel, Caroline Pozzo-di-Borgo et Michel Assadourian. Et un défi : celui de confronter passé et avenir tout en restant fidèles à l’âme et au positionnement historique de Ghost Galerie. Ce sont donc 600 m2 sur trois niveaux - qui furent le siège des Parfums Roger & Gallet puis un haut lieu de la mode grâce à Versace qui en fit le premier « Flagship » du genre - qui deviennent désormais  le lieu incontournable de rencontres avec des artistes contemporains établis ou émergents, aux démarches et postures adhérentes au graffiti. Quarante œuvres y sont actuellement exposées jusqu’au mois de septembre. Œuvres de la scène de l’East Village des années 80, de la scène artistique française des années 80 et plus récentes. On y retrouve, entre autres, Dondi White, Richard Hambleton, Futura 2000, AOne, Crash, Blade, Phase 2, Lady Pink, Keith Haring, José Parlà, Hervé di Rosa, Invader, Raymond Hains…

Marseille, 2 rue de Belloi, 13006. Contact@ghostgalerie.com. Visites sur rendez-vous.
Paris, 62 rue du Faubourg Saint Honoré, 75008. Info@ghostgalerie.com. Du lundi au samedi de 10 h 30 à 19 h. Sans rendez-vous.
Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?