Fermer la publicité

interview François-Xavier Guis : « Nous voulons continuer notre progression vers l'ouest du département »

le - - Immobilier

François-Xavier Guis : « Nous voulons continuer notre progression vers l'ouest du département »
D.R. - François-Xavier Guis, président de Guis immobilier, revient sur les ambitions du groupe.

Jeudi 28 novembre, Guis immobilier inaugurait sa huitième agence, dédiée à la transaction. Son président, François-Xavier Guis explique pourquoi cette ouverture et revient sur la stratégie du groupe marseillais en matière de croissance externe.

Les Nouvelles Publications : A quels besoins répond l'ouverture d'une agence spécialisée dans la transaction ?
François-Xavier Guis :
C'est une nouvelle agence mais aussi une vitrine que nous n'avions plus sur Marseille puisque nos autres locaux sont aux premiers étages d'immeubles. Internet, l'affichage sur les réseaux sociaux ou être présent chez des prestataires tels que seloger.com n'est pas suffisant. Il faut un mixte des deux : avec une enseigne visible depuis la rue, le client se dit que la société existe, ça rassure. Et puis il y a un interlocuteur qui peut vous renseigner et cela amène de la proximité.

C'est aussi un retour aux sources puisque nous renforçons notre position en tant qu'agent immobilier et parce que le 8e arrondissement, où nous nous installons, est celui du berceau familial, où habitait mon grand-père, fondateur de la société en 1946.

Quelle part représente l'activité transaction au sein de Guis immobilier ?
Sur les 50 personnes que compte le groupe, neuf y sont dédiées, dont trois au sein de la nouvelle agence. En termes de chiffre d'affaires, cette branche – qui comprend la location et la vente – génère 700 000 euros, la gestion locative 1,5 million d'euros et le syndic un peu moins d'un million d'euros. Ce sont des activités complémentaires puisqu'un client peut nous demander de gérer son bien et quand il souhaite le vendre, nous pouvons être en capacité de lui offrir un service global. D'autant plus que depuis un an, nous avons aussi développé une activité de gestion du patrimoine financier avec des placements de type assurance-vie. Ainsi, si nos clients souhaitent se diversifier nous sommes en mesure de placer les produits de leurs ventes.

Ces dernières années, vous avez réalisé des opérations de croissance externe, notamment sur la branche gestion locative. Avez-vous des ambitions similaires pour les années à venir ?
Nous avons des cibles et des pistes sérieuses pour acquérir d'autres sociétés. Nous visons surtout les branches syndic et gestion locative puisqu'ensuite nous sommes en mesure d'apporter nos propres connaissances et compétences en matière d'immobilier. Nous sommes aujourd'hui déjà présents à Marseille, Aix-en-Provence et Salon-de-Provence et nous voulons continuer notre progression dans le département, notamment vers l'ouest.

Plus généralement, nous souhaitons faire perdurer l'histoire familiale. Nous sommes un des rares groupes à avoir conservé son capital familial et pour nous, c'est vraiment notre étendard, notre marque de fabrique.

Une nouvelle agence, de prochaines acquisitions... Comment se porte le marché immobilier en ce moment ?
Les transactions l'an dernier ont été plutôt élevées du fait des faibles taux d'intérêt et, cela a un rapport direct, des rapports financiers sur les produits assurantiels qui sont bas. L'immobilier offre donc un bon rendement. Au niveau de la métropole Aix-Marseille Provence, les différents changements institutionnels vont certainement accélérer l'attractivité du territoire. Une des missions de la collectivité est de développer les modes de déplacement donc l'immobilier va forcément augmenter, sachant que nous sommes une des dernières métropoles où les prix restent accessibles.




Karen Latour
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer