AccueilEconomieFranck Bonfils, président de Juste Bio : « Nous serons la première usine zéro plastique en Europe »

Franck Bonfils, président de Juste Bio : « Nous serons la première usine zéro plastique en Europe »

Fondateur en 2000 d'Un Air d'Ici, Franck Bonfils a investi le secteur des fruits secs biologiques et en vrac pour la grande distribution avec Juste Bio. L'entreprise a lancé sa future unité le 31 mai à Carpentras.
Franck Bonfils, président de Juste Bio : « Nous serons la première usine zéro plastique en Europe »

Economie Publié le ,

Les Nouvelles Publications : Depuis sa création, votre société a connu plusieurs évolutions jusqu'à Juste Bio. Comment expliquez-vous son expansion ?
Franck Bonfils :
En 2000, Un Air d'Ici s'est spécialisée dans les cacahuètes de bistrot et les chouchous vendus sur les plages. Elle a ensuite élargi son activité aux fruits secs et aux univers apéritifs en investissant le monde de la grande distribution, avec la marque « La Maison des Bistrots » qui a chapeauté trois types de produits, les graines salées apéritives pour les comptoirs, les aides culinaires et les graines biologiques. Face à l'essor du bio, il y a six ans, j'ai lancé « Juste Bio » avec l'objectif de proposer aux consommateurs une manière de consommer différente, en réduisant le gaspillage et les volumes d'emballages.
En prenant en charge directement dans les rayons la gestion de notre mobilier de distribution en vrac, nous avons démocratisé ce mode de consommation tout en évitant 150 tonnes d'emballages. Nous avons aussi touché une clientèle qui ne se déplaçait pas dans les magasins spécialisés. Aujourd'hui, le secteur biologique représente quasiment 100% de notre activité. Depuis 2014, l'entreprise a multiplié par dix son chiffre d'affaires, passant de 5 à 50 millions d'euros.

Que va apporter à votre stratégie cette nouvelle usine de 10 000 m2, réalisée par GSE à Carpentras ?
Elle la conforte et l'accélère ! Nous avons consacré deux ans de travail à concevoir un sachet 100% biodégradable et compostable qui assure au produit une garantie de durée de vie de neuf mois. Nous sommes la première usine à sortir un tel sachet mais nous voulions aller encore plus loin. La future unité sera donc la première en Europe à ne générer aucun emballage polluant et zéro plastique ! Nous investissons 15 millions d'euros dans ce projet, dont 8 sur l'immobilier et 7 sur les équipements de production et de conditionnement. Je voulais une usine propre, vertueuse, ultra-moderne qui soit un véritable campus sur lequel les salariés se sentent bien. Nous avons recruté 48 personnes en 2018. Nous en embaucherons encore une vingtaine.

L'avenir est-il à la diversification sur l'offre de produits ou plutôt sur de nouveaux marchés ?
Nous voulons amener le bio partout. Nous prévoyons donc d'investir aussi, avec une offre dédiée, les circuits spécialisés et la restauration hors domicile, maintenant que nous avons prouvé notre expertise. Nous allons poursuivre notre développement en Europe et en Outre-mer. En 2020, 100% de notre activité sera bio et nous tablons sur un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros. Cette croissance matérialise le sens que nous avons voulu donner à cette entreprise. Sans être donneurs de leçon, nous démontrons qu'une démarche vertueuse peut générer de la performance économique.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?