AccueilEconomieFood Cub, les nouvelles saveurs de la place du marché des Docks

Food Cub, les nouvelles saveurs de la place du marché des Docks

Depuis quinze jours, sept corner food se sont donc installés aux Docks Village, à Marseille. Une nouvelle offre de restauration, doublée d’une mission d’insertion professionnelle.
Food Cub, les nouvelles saveurs de la place du marché des Docks
A. Zilbermann - Sur place ou à emporter, les recettes de la place du marché des Docks s’adressent au plus grand nombre.

Economie Publié le ,

Casa Rubini et ses focaccias salées artisanales, la cuisine bio et zéro-déchet de Mars à table, la restauration végétale de Green Meal, les kebabs made in France et haut de gamme de Bab klub, ou encore Goûts du monde, Fidèle traiteur et les petits plats healthy de Nice eat, voilà pour les invités de la première promotion de FoodCub. Pourquoi parler de « promotion » ? Parce ce que la structure est avant tout le premier incubateur gastronomique du Sud-est.

Un incubateur de talents culinaires aux Docks Village

Au départ, une vingtaine d’aspirants restaurateurs ont été formé deux mois au Carburateur, à Marseille. A l’issue de cette formation complète (gestion d’entreprise et restauration), sept dossiers ont été retenus par Les Docks village pour investir la place. Sur site, on peut manger sur des tables hautes, ou s’installer en terrasse (10 couverts), comme dans la salle de restauration (40 couverts), située juste en face des corners de vente à emporter.

Les acteurs du projet

Aux côtés d’Amundi immobilier (le bailleur des Docks) et de Constructa asset management (le gestionnaire), ont été impliqués les Apprentis d’Auteuil, le Carburateur et l’Ecole hôtelière de Provence. Alinéa, quant à lui, a fourni gracieusement le mobilier du restaurant. Pour démarrer au mieux leur projet, chacun des « apprentis-restaurateurs » (aidés de leur commis de l’Ecole hôtelière) seront accompagnés par le Carburateur durant plusieurs semaines. Leur but ? Lancer leur propre projet de façon indépendante, d’ici moins d’un an.

L’accompagnement se veut complet, car Food Cub rappelle que « 80 % des jeunes entreprises du secteur ne dépassent par les cinq ans ». Cette incubation en conditions réelles devrait donc leur permettre de tester leur concept, avant de laisser leur place à d’autres aspirants restaurateurs. Alors pour les soutenir et les aider à affiner leur projet, une seule chose à faire : filer aux Docks découvrir leurs recettes !

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?